Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Marie-Claude Julien
Audio fil du vendredi 4 janvier 2019

Nouveau guide alimentaire : des producteurs laitiers de la Mauricie outrés

Publié le

Une vache dans un enclos d'une ferme.
Plusieurs producteurs laitiers du Bas-Saint-Laurent crient haut et fort que leur avenir est en jeu.   Photo : Radio-Canada

Les produits laitiers pourraient être presque rayés de la prochaine version du Guide alimentaire canadien, ce qui dérange des producteurs laitiers de la région et de partout au pays.

Dans une version préliminaire du nouveau Guide, les catégories du lait et des viandes et leurs substituts ont disparu au profit des aliments protéinés.

C’est du moins ce qui a été présenté à des groupes de discussion menés par la firme Earnscliffe, qui a soumis en 2018 son rapport de recherche à Santé Canada. Sur les nouvelles esquisses, le Guide alimentaire ne propose plus de boire chaque jour du lait écrémé ou du lait 1 % ou 2 %. Il est plutôt conseillé de boire de l’eau, en plus de savourer les aliments, de prendre des repas en bonne compagnie ou encore de cuisiner plus souvent.

Le vice-président des producteurs laitiers de la Mauricie, Yves Lamy, trouve que son industrie a subi plusieurs coups durs récemment.

C’est sûr qu’on dirait que le gouvernement a juré d’en finir avec les producteurs laitiers du Canada, dit-il en faisant notamment référence aux nouveaux accords de libre-échange du Canada avec les États-Unis et l’Europe.

Les producteurs sont ébranlés, mais ce sont des gens passionnés qui croient en leur métier et en leurs produits.

Yves Lamy, vice-président des producteurs laitiers de la Mauricie

Les producteurs laitiers du Canada demandent au premier ministre Justin Trudeau d'ordonner à la ministre de la Santé de faire ses devoirs en tenant compte de toutes les données scientifiques disponibles avant la publication du nouveau Guide alimentaire, peut-on lire dans le communiqué émis vendredi par les producteurs laitiers du Canada.

Yves Lamy reste optimiste et croit que même si le prochain Guide alimentaire canadien diminue l’importance des produits laitiers,les gens continueront à manger du yogourt et à boire du lait.

Chargement en cours