•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Duo

Balado

Duo

Description

L'animatrice Marie-Christine Trottier s'intéresse à la relation très intime entre un musicien et son instrument. Des invités comme Charles Richard-Hamelin, Jorane et Vincent Vallières racontent comment ils ont eu le coup de foudre pour leur instrument, puis le décortiquent sous tous ses angles. De la première rencontre aux premières prestations publiques, nous traversons le meilleur et le pire de cette « vie de couple ».

Une réalisation de Michel Tousignant

Épisodes

  • Charles Richard-Hamelin ne peut traîner son piano partout avec lui comme un guitariste ou un violoniste peut le faire avec son instrument. Par chance, il est tombé sur le piano de ses rêves, un Yamaha CFX, lorsqu'il a participé au 17e Concours international de piano Frédéric Chopin, à Varsovie. « Des fois, je sentais que je perdais le contrôle à cause [de la nervosité], et le piano répondait quand même. C'est comme s'il m'aidait à traverser ces épreuves », dit le musicien, qui a raflé la médaille d'argent à ce concours prestigieux, une première pour un Québécois.

    Duo5 février 2018
    Avec : Marie-Christine Trottier (animatrice) et Charles-Richard Hamelin (invité)
  • Marc Hervieux ne fait littéralement qu'un avec son instrument. Pour entretenir sa voix et son souffle, il doit rester en excellente forme physique. Si des instruments comme le piano ou le violon peuvent être affectés par des facteurs comme l'humidité ou la température, les cordes vocales peuvent en plus être perturbées par les émotions. « Si ça ne va pas bien avec ta blonde ou ton chum, ça s'en va dans ta voix; si ta mère est malade ou que tes enfants ne vont pas bien, ça s'en va dans ta voix, parce que les émotions sont là. »

    Duo5 février 2018
    Avec : Marie-Christine Trottier (animatrice) et Marc Hervieux (invité)
  • « La personne qui a inventé le système de doigté du basson aurait dû être internée », déclare avec humour le bassoniste Mathieu Lussier, qui aime pourtant passionnément son instrument. S'il est moins populaire que la flûte ou la clarinette, le basson est tout de même bien connu du grand public grâce à des pièces comme L'Apprenti sorcier de Paul Dukas, qui se retrouve dans le film Fantasia de Walt Disney. « Le basson est utilisé au cinéma principalement pour décrire des situations loufoques. Ça l'a un peu catalogué le basson dans ce rôle du bouffon de l'orchestre », souligne Mathieu Lussier.

    Duo5 février 2018
    Avec : Marie-Christine Trottier (animatrice) et Mathieu Lussier (invité)
  • Vincent Vallières a posé ses doigts sur une guitare pour la première fois à l'âge de 14 ans. À cette époque, son professeur de guitare lui donne un conseil qu'il ne va jamais oublier : il faut toujours laisser sa guitare hors de son étui pour l'avoir à portée de main. « J'ai vraiment retenu cette leçon-là. À un point tel qu'aujourd'hui, j'ai plusieurs guitares qui traînent à tous les étages de ma maison. » Vincent Vallières raconte également avoir été profondément touché lorsque l'auteur-compositeur Richard Séguin lui a offert l'une de ses guitares en 2011.

    Duo5 février 2018
    Avec : Marie-Christine Trottier (animatrice) et Vincent Vallières (invité)
  • Jorane a eu un véritable coup de foudre pour le violoncelle vers l'âge de 18 ou 19 ans. « Tout de l'instrument me faisait plaisir », dit-elle, soulignant son grand registre sonore. Dès le départ, sa voix accompagnait intuitivement les vibrations des cordes, sans paroles précises. « J'aime être dans une liberté instrumentale avec la voix. J'ai aussi chanté avec des mots et ça m'a beaucoup plu, mais je pense qu'à la base, je suis vraiment une instrumentiste, une compositrice. »

    Duo5 février 2018
    Avec : Marie-Christine Trottier (animatrice) et Jorane (invitée)

Vous aimerez aussi

  • Être...

  • Pas de panique

  • Transmission