Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Mêlée politique
Balados

Mêlée politique

71 éléments 

Le bureau politique de Radio-Canada à Ottawa décortique et analyse les sujets qui ont marqué la semaine en politique fédérale et provinciale. Nos correspondants lèvent le voile sur les coulisses de la joute parlementaire. Un balado pour les mordus de politique et pour ceux qui veulent mieux comprendre les grands enjeux.

Animation : Philippe-Vincent Foisy
Réalisation : Virginie Gagnon-Leduc

Photo : Dans les coulisses du Parlement canadien - Radio-Canada

De retour le 6 septembre 2019

Vue d'ensemble de la Chambre des communes.
Plusieurs députés qui siègent à la Chambre des communes ont recours aux interprètes pour traduire les propos de leurs collègues.   Photo : Radio-Canada

Les travaux parlementaires sont maintenant terminés. Quel député a brillé au cours du premier mandat libéral? Qu’est-ce qui est passé inaperçu? Et quel sera le thème de la prochaine campagne électorale? On pose ces questions à Mélanie Joly, Gérard Deltell, Alexandre Boulerice et Monique Pauzé.

Mêlée politique

Avec : Philippe-Vincent Foisy (animateur), Mélanie Joly, Gérard Deltell, Alexandre Boulerice et Monique Pauzé (invités)

Le premier ministre du Canada Justin Trudeau prenant parole à la conférence de Paris sur le climat.
Le premier ministre du Canada Justin Trudeau à la conférence de Paris sur le climat   Photo : Radio-Canada

Justin Trudeau a promis que le Canada redeviendrait un chef de file en matière de protection de l'environnement. A-t-il réussi à protéger l’environnement tout en stimulant l’économie? La taxe sur le carbone et la refonte du processus d’étude environnementale ont causé la colère dans l’Ouest, alors que l’achat de l’oléoduc Trans Mountain a déçu plusieurs écologistes. On fait le bilan avec le professeur Pierre-Olivier Pineau et l’analyste Fannie Olivier.

Mêlée politique

Avec : Philippe-Vincent Foisy (animateur), Fannie Olivier (analyste politique) et Pierre-Olivier Pineau (professeur HEC Montréal)

Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, en compagnie du chef national de l'Assemblée des Premières Nations, Perry Bellegarde
Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, en compagnie du chef national de l'Assemblée des Premières Nations, Perry Bellegarde   Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

Justin Trudeau a promis de mettre la réconciliation avec les peuples autochtones au centre de son programme politique. L’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées ou encore l’adoption d’un projet de loi sur les langues autochtones sont quelques-uns des gestes marquants de ce gouvernement depuis 2015.

Mêlée politique

Avec : Philippe-Vincent Foisy (animateur), Madeleine Blais-Morin (analyste politique) et Guy Bois (chef pupitre Espaces autochtones)

Le président américain, Donald Trump, reçoit le premier ministre canadien, Justin Trudeau, à la Maison-Blanche.
Le président américain, Donald Trump, reçoit le premier ministre canadien, Justin Trudeau, à la Maison-Blanche.   Photo : Reuters / Carlos Barria

En 2015, les libéraux de Justin Trudeau ont pris le pouvoir. Près de quatre ans plus tard, comment va le Canada? Alors que la session parlementaire tire à sa fin, tout comme le premier mandat libéral, on fait le bilan économique avec Gérald Fillion et Geneviève Tellier.

Mêlée politique

Avec : Philippe-Vincent Foisy (animateur), Gérald Fillion et Geneviève Tellier (invités)

Yves-François Blanchet appuyé sur une pancarte sur laquelle est écrit « L'avenir est dans l'eau ».
Le chef du Bloc québécois en discussion avec un électeur de L'Île d'Orléans.   Photo : Radio-Canada / Philippe-Vincent Foisy

Près d’un an après le départ de Martine Ouellet, le Bloc québécois tente de convaincre les Québécois qu’il est toujours vivant et qu’il peut regagner leur cœur lors des élections d'octobre. Le nouveau chef Yves-François Blanchet mise principalement sur l’environnement pour y arriver, sans pour autant écarter la souveraineté de son discours. L'équipe de Mêlée politique l’a suivi une journée sur la route.

Mêlée politique

Avec : Philippe-Vincent Foisy (animateur) et Yves-François Blanchet (invité)

De la fumée s'échappe de deux cheminées.
Le Canada a créé une taxe carbone dans le cadre de sa lutte contre les gaz à effet de serre.   Photo : Reuters / Peter Andrews

Les changements climatiques ont été au coeur des débats à la Chambre des communes cette semaine. Le NPD et les libéraux ont déposé deux motions différentes pour déclarer l’urgence climatique au pays. Les débats ont donné droit à des attaques très partisanes. Pour comprendre ce qu’une déclaration d’urgence climatique veut dire et si le contexte électoral rend le débat nécessairement partisan, on s’assoit avec des députés libéral, conservateur, néo-démocrate et bloquiste.

Mêlée politique

Avec : Philippe-Vincent Foisy (animateur) Marc Miller (PLC), Joel Godin (PCC), Alexandre Boulerice (NPD) et Monique Pauzé (Bloc québécois)

Gros plan sur le visage du vice-amiral des Forces armées canadiennes Mark Norman qui porte un képi militaire et des lunettes.
Le vice-amiral des Forces armées canadiennes Mark Norman lors de son arrivée à un tribunal à Ottawa le 28 mars dernier.   Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

La Couronne a suspendu l'accusation d’abus de confiance qui pesait contre le numéro deux des Forces armées canadiennes, Mark Norman. Si le procès qui devait s’ouvrir en août est évité, l’affaire, elle, n’est pas finie politiquement. L’opposition a encore beaucoup de questions, le NPD réclame une enquête publique et Mark Norman soutient qu’il veut raconter sa version de l’histoire. L’affaire Norman met aussi en lumière les failles du système d’approvisionnement militaire, qu’on tente de mieux comprendre avec le professeur Justin Massie de l’Université du Québec à Montréal.

Mêlée politique

Avec : Philippe-Vincent Foisy (animateur) et Justin Massie (invité)

Un homme à bord d'une embarcation rame à côté d'une voiture à moitié immergée.
La rupture d'une digue a entraîné l'évacuation de 6000 résidents de Sainte-Marc-sur-le-Lac dont les résidences allaient être inondées.   Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Le gouvernement Trudeau répète que les événements climatiques majeurs augmenteront au cours des prochaines années en raison des changements climatiques. En fait-il toutefois assez? En principe, il est possible de construire des infrastructures adaptées, mais politiquement, c’est plus compliqué. Geneviève Tellier, professeure d’études politiques à l’Université d’Ottawa, et Ousmane Seidou, professeur de génie à l’Université d’Ottawa, en discutent.

Mêlée politique

Avec : Philippe-Vincent Foisy (animateur), Ousmane Seidou et Geneviève Tellier (invités)

Peter Bevan-Baker visiblement surpris et heureux du résultat.
Peter Bevan-Baker, chef du Parti vert, est heureux du résultat de la soirée électorale à l'I-P-É.   Photo : Radio-Canada / Elisa Serret

Le Parti vert a réussi une percée historique à l’Île-du-Prince-Édouard en formant pour la première fois dans une province canadienne l’opposition officielle. Les verts ont réussi à faire élire des députés dans plusieurs provinces et détiennent la balance du pouvoir en Colombie-Britannique. Est-ce une véritable victoire pour l'environnement ou plutôt une volonté de changement? Les bonnes performances des verts dans les provinces peuvent-elles se traduire au fédéral?

Mêlée politique

Avec : Philippe-Vincent Foisy (animateur), François-Pierre Dufault (journaliste), Éric Grenier (analyste sondage CBC), Robin Marty (Parti vert du Canada) et Patrick Bonin (Greenpeace)

Un enfant est sur le point de recevoir un vaccin.
De nouveaux cas de rougeole sont rapportés au Canada, où cette maladie avait été éradiquée il y a plus de 20 ans.   Photo : iStock

Le nombre de cas de rougeole a bondi au Canada au cours des dernières années, même si cette maladie très contagieuse a été éradiquée au pays en 1998. La tendance inquiète les spécialistes, qui peinent à convaincre les sceptiques de faire confiance à la science. L’Organisation mondiale de la santé a d’ailleurs classé la réticence aux vaccins comme l’un des 10 principaux dangers de 2019. Pour comprendre les défis auxquels le Canada fait face, on rencontre le sous-administrateur en chef de l’Agence de la santé publique du Canada.

Mêlée politique

Avec : Philippe-Vincent Foisy (animateur) et Howard Njoo (invité)

Jason Kenney serre la main de Rachel Notley. Les quatre chefs sont souriant.
Jason Kenney, chef du Parti conservateur uni, David Khan, chef du Parti libéral, Rachel Notley, chef du Nouveau Parti démocratique et Stephen Mandel, chef du Parti albertain, avant le débat des chefs à Edmonton, le 4 avril 2019.   Photo : La Presse canadienne / Codie McLachlan

Au lendemain du seul débat des chefs de la campagne électorale, on discute avec la correspondante Laurence Martin des effets du scrutin albertain sur le reste du pays. On revient aussi sur la situation économique difficile de la province, qui peine à se relever de la chute des prix du pétrole. C’est dans ce contexte que les Albertains iront aux urnes le 16 avril.

Mêlée politique

Avec : Philippe-Vincent Foisy (animateur) et Laurence Martin (journaliste)

Simon Jolin-Barrette sourit debout en Chambre, l'air satisfait.
Le ministre québécois de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion, Simon Jolin-Barrette est applaudi par ses collègues à la suit du dépôt de son projet de loi sur la laïcité de l'État.   Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

Le gouvernement caquiste a déposé jeudi son projet de loi sur la laïcité qui vise à interdire le port de signes religieux par les employés de l’État en position d’autorité, les professeurs et les directeurs d’écoles. C’est la quatrième tentative de donner suite au rapport de la commission Bouchard-Taylor. Est-ce la fin d’un long débat ou simplement le début d’un autre chapitre?

Mêlée politique

Avec : Philippe-Vincent Foisy (animateur) et Martine Biron (analyste politique)

Prime Minister Justin Trudeau rises to vote during a marathon voting session in the House of Commons Thursday March 21, 2019 in Ottawa. The calendar indicates March 20th which is when the session of Parliament began voting. THE CANADIAN PRESS/Adrian Wyld
Justin Trudeau était à la Chambre des communes jeudi lors d'un marathon de votes, qui avait commencé la veille, le 20 mars.   Photo : La Presse canadienne / Adrian Wyld

Remaniement ministériel, démissions, budget, obstruction parlementaire : la semaine politique a été mouvementée à Ottawa. Les libéraux de Justin Trudeau espéraient que la présentation de leur dernier budget avant les élections leur permette de passer à autre chose. Les conservateurs n’avaient pas l’intention de les laisser faire. Après avoir interrompu le discours du ministre des Finances mardi, ils ont forcé un marathon de votes mercredi et jeudi. Retour sur cette semaine avec des députés de chaque parti représenté aux Communes.

Mêlée politique

Avec : Philippe-Vincent Foisy (animateur), Pablo Rodriguez, Marc Miller, Pierre Paul-Hus, Guy Caron, Rhéal Fortin et Elizabeth May (invités)

Alain Rayes devant un micro.
Le lieutenant du Parti conservateur du Canada pour le Québec, Alain Rayes   Photo : Radio-Canada

Malgré les récentes difficultés de Justin Trudeau et des libéraux, le Parti conservateur du Canada (PCC) peine toujours à prendre son envol au Québec. La province jouera un rôle clé lors des prochaines élections fédérales à l’automne. Alain Rayes, le lieutenant du PCC pour le Québec travaille sur le terrain pour y enraciner le parti. On l’a suivi pendant une journée dans la circonscription de Mirabel.

Mêlée politique

Avec : Philippe-Vincent Foisy (animateur) et Alain Rayes (invité)

Le premier ministre a maintenu jeudi qu'il n'y avait pas eu de « pressions inappropriées » sur l'ex-procureure générale dans l'affaire SNC-Lavalin.
Le premier ministre a maintenu jeudi qu'il n'y avait pas eu de « pressions inappropriées » sur l'ex-procureure générale dans l'affaire SNC-Lavalin.   Photo : La Presse canadienne / Fred Chartrand

Justin Trudeau et son ex-bras droit Gerald Butts ont donné leur version des faits. Selon eux, il n’y a pas eu de pressions inappropriées exercées pour que l’ancienne procureure générale, Jody Wilson-Raybould, offre à SNC-Lavalin un accord de réparation. La crise politique n’est pas encore terminée, mais le tribunal de l’opinion publique a déjà commencé ses délibérations. Nous en parlons avec le professeur de science politique de l’Université Laval Thierry Giasson.

Mêlée politique

Avec : Philippe-Vincent Foisy (animateur) et Thierry Giasson (invité)

Jody Wilson-Raybould, assise, l'air sérieux, lors de la séance du comité de la Justice.
Jody Wilson-Raybould a livré son très attendu témoignage devant le comité parlementaire de la Justice, à Ottawa.   Photo : La Presse canadienne / Adrian Wyld

« Entre septembre et décembre 2018, j'ai été la cible de pressions constantes et soutenues de la part de membres du gouvernement »; ces mots de l’ex-procureure générale du Canada, Jody Wilson-Raybould, ont eu l’effet d’une bombe mercredi à Ottawa. Pendant près de quatre heures, elle a raconté « sa vérité ». Si les conservateurs réclament la démission de Justin Trudeau, le premier ministre, lui, a réfuté toutes allégations d'ingérence politique.

Mêlée politique

Avec : Philippe-Vincent Foisy (animateur), Madeleine Blais Morin, Fannie Olivier et Louis Blouin (journalistes)

Un policier parle avec une réceptionniste assise derrière un bureau.
Les bureaux de SNC Lavalin à Montréal.   Photo : Reuters / Christinne Muschi

La crise politique n’est vraiment pas terminée. Lundi, le bras droit de Justin Trudeau, Gerald Butts, a démissionné tout en clamant son innocence. De son côté, après avoir rencontré ses anciens collègues du Cabinet, Jody Wilson-Raybould est retourné au caucus libéral. L’ex-procureure générale dont le silence a amplifié la crise souhaite parler pour dire « sa vérité ». Elle pourra le faire devant le comité de la justice, mais que pourra-t-elle vraiment dire?

Mêlée politique

Avec : Philippe-Vincent Foisy (animateur), Marc Miller, Gérard Deltell et Pierre-Luc Dusseault (invités)

Justin Trudeau et Jody Wilson-Raybould se tiennent côte à côte, mais regardent dans des directions opposées.
Nommée ministre de la Justice en 2015 par Justin Trudeau, Jody Wilson-Raybould a été rétrogradée le 14 janvier dernier lors d'un remaniement ministériel et a hérité du portefeuille des Anciens Combattants.   Photo : La Presse canadienne / Adrian Wyld

La démission de la ministre Jody Wilson-Raybould, qui incarnait la réconciliation avec les Autochtones, a eu l’effet d’une bombe politique à Ottawa. Connaîtrons-nous la vérité dans l’affaire SNC-Lavalin? Y a-t-il eu ingérence politique du bureau du premier ministre auprès de Mme Wilson-Raybould alors qu’elle était ministre de la Justice pour favoriser ce géant du génie canadien? La prudence du premier ministre et de son équipe, conjuguée au mutisme d’une ex-ministre en guerre contre sa famille politique, laisse plus de questions que de réponses.

Mêlée politique

Avec : Philippe-Vincent Foisy (animateur), Geneviève Tellier et Jennifer Quaid (invitées)

La silhouette d'une femme, debout, les bras étendus, se profile derrière le drapeau du Venezuela.
À Caracas, la capitale du Venezuela, les silhouettes de manifestants se profilent derrière le drapeau du pays.   Photo : The Associated Press / Fernando Llano

Ottawa était l’hôte d’une réunion du Groupe de Lima, une coalition de pays d'Amérique latine, dont le Brésil et la Colombie. L’objectif de cette rencontre : trouver rapidement une solution pacifique et démocratique à la crise qui frappe le Venezuela depuis plusieurs années. Pour comprendre le rôle diplomatique du Canada dans ce dossier, nous rencontrons Ben Rowswell, ex-ambassadeur canadien au Venezuela.

Mêlée politique

Avec : Philippe-Vincent Foisy (animateur) et Ben Rowswell (invité)

C'est un téléphone mobile avec les applications Facebook et Instagram, entre autres.
Des utilisateurs de Facebook, Instagram et WhatsApp pourront s'envoyer des messages chiffrés.   Photo : Getty Images

Ottawa s’active contre les menaces d'ingérence étrangère à l'approche des élections générales. Le gouvernement veut notamment lutter contre la désinformation en ligne et éviter d’être victime de campagnes de manipulation, comme celle qui a eu lieu lors de la présidentielle américaine de 2016, attribuée à la Russie. Le fédéral presse aussi les médias sociaux d'en faire plus… Mais est-ce que ce sera suffisant?

Mêlée politique

Avec : Philippe-Vincent Foisy (animateur), André Mondoux et Jean-Pierre Kingsley (invités)

Farouk Karim devant un micro
L’ex-stratège du NPD Farouk Karim   Photo : Radio-Canada

C’est la première fois que le Nouveau parti démocratique (NPD) doit défendre un siège dans une élection partielle. Le défi pour le nouveau chef Jagmeet Singh est double. D’abord, il joue son avenir politique dans Burnaby-Sud, en Colombie-Britannique. La circonscription d’Outremont est aussi en jeu : un siège symbolique, remporté en 2007 par Thomas Mulcair. On aura l’heure juste le 25 février. Pour en parler, on rencontre l’ex-stratège Farouk Karim.

Mêlée politique

Avec : Philippe-Vincent Foisy (animateur) et Farouk Karim (invité)

Réunis autour d'une table au café Nates, à Ottawa, l'équipe du balado Mêlée politique.
Réunis autour d'une table au café Nates, à Ottawa, l'équipe du balado Mêlée politique.   Photo : Radio-Canada / Marc Robichaud

Les députés ont dit au revoir à la Chambre des communes pour les vacances des fêtes. Ils reviendront en janvier dans un nouveau bâtiment puisque l’édifice du centre est fermé pour des rénovations. Qui s’est démarqué cet automne? Qui voudra oublier les derniers mois? Quel événement a marqué l’actualité? Nos correspondants se sont réunis autour d’un café au Nates à Ottawa pour en discuter.

Mêlée politique

Avec : Philippe-Vincent Foisy (animateur), Madeleine Blais-Morin, Louis Blouin, Mathieu Gohier, Catherine Cullen (journalistes) et Yves Malo (chef de bureau)

Le chef du Parti populaire du Canada, Maxime Bernier, porte un micro-cravate et accorde une entrevue.
Le chef du Parti populaire du Canada, Maxime Bernier   Photo : Radio-Canada / Virginie Gagnon-Leduc

Le député de Beauce est en tournée partout au pays pour faire connaître sa nouvelle formation politique : le Parti populaire du Canada. L’équipe de Mêlée politique l’a suivi à Québec, où il espère faire des gains à la prochaine élection. Il a attiré plus de 300 personnes lors de ce rassemblement. Maxime Bernier fait ce qu’il veut; il défend ses idées. Peut-il vraiment faire élire des députés? Jouera-t-il uniquement les trouble-fêtes pour le Parti conservateur?

Mêlée politique

Avec : Philippe-Vincent Foisy (animateur et journaliste)

Une petit fille prête serment dans une cérémonie d'octroi de la citoyenneté canadienne, avec un drapeau canadien à l'avant-plan.
La cérémonie d'assermentation est la dernière étape du processus d'accès à la citoyenneté canadienne, qui est précédée par de longues procédures.   Photo : La Presse canadienne / Darryl Dyck

Le premier ministre du Québec, François Legault, a prononcé son discours d’ouverture dans lequel il a peu parlé d’immigration, même s’il en a beaucoup été question en campagne électorale. D’ailleurs, un sondage révélait cette semaine que les deux tiers des Québécois sont d’accord avec le projet de réduire à 40 000 personnes le seuil d’immigration annuel de la province. Une bataille entre Québec et Ottawa est-elle à prévoir dans ce dossier? Et qu’est-ce que ça changerait pour Justin Trudeau?

Mêlée politique

Avec : Philippe-Vincent Foisy (animateur), Alex Boissonneault, Madeleine Blais-Morin (journalistes) et Yves Malo (chef de bureau)

Le drapeau franco-ontarien
Le drapeau franco-ontarien   Photo : Radio-Canada

Les libéraux et les conservateurs fédéraux ont multiplié les attaques à la suite de la décision de Doug Ford d’annuler le projet d’université francophone en Ontario et d’abolir le Commissariat aux services en français. Ces décisions, décriées par les francophones de partout au pays, ont donné des munitions aux libéraux de Justin Trudeau. Cet épisode a été enregistré avant l’annonce du gouvernement ontarien de rétablir certains services en français dans un communiqué envoyé vendredi en fin d'après-midi.

Mêlée politique

Avec : Philippe-Vincent Foisy (animateur), Catherine Cullen, Christian Noel (journalistes) et Yves Malo (chef de bureau)

En cours de chargement

De retour le 6 septembre 2019

Chargement en cours