•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Rouler en conduite autonome au centre-ville de Toronto

Y a pas deux matins pareils, Ici première
Rattrapage du jeudi 1 décembre 2022

Rouler en conduite autonome au centre-ville de Toronto

L'impact de l'autopilotage autorisé au centre-ville de Toronto

L'écran de bord d'une Tesla Model Y à Medicine Hat le 18 mai 2022.
Depuis une semaine, il est à nouveau possible pour les conducteurs de véhicules Tesla d'utiliser le mode autopilote au sud de l'artère Bloor-Danforth. PHOTO : Radio-Canada / Axel Tardieu
Y a pas deux matins pareils, Ici première
Y a pas deux matins pareilsPublié le 1 décembre 2022

Depuis une semaine, le système d'« autopilotage » de Tesla est de nouveau disponible aux conducteurs au centre-ville de Toronto. Le programme avait été désactivé en mars dernier, après que la compagnie ait affirmé que les tramways perturbaient le bon fonctionnement du système. Cette fois-ci, pas vraiment d'explications de la part de la compagnie américaine. Pourtant, le dossier pose plusieurs problèmes, comme le souligne l'expert en environnements urbains, Stéphane Roche.

« Le vrai problème autour de tout ça, c'est comment on va être capable de réadapter nos environnement urbains autour de ces nouvelles réalités. »

— Une citation de  Stéphane Roche, Université de l’Ontario français