•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Variole du singe : deux nouveaux cas suspects et un cas probable à Toronto

Y a pas deux matins pareils, Ici première
Rattrapage du jeudi 26 mai 2022

Variole du singe : deux nouveaux cas suspects et un cas probable à Toronto

Santé publique : le Dr Jérôme Leis s'exprime sur la COVID-19 et la variole du singe

Un homme avec un badge répond en entrevue avec Radio-Canada devant un l'hôpital où il travaille.
Le Dr Jérôme Leis, chef de la prévention et du contrôle des infections de l'hôpital Sunnybrook, à Toronto.PHOTO : Radio-Canada / Rozenn Nicolle
Y a pas deux matins pareils, Ici première
Y a pas deux matins pareilsPublié le 26 mai 2022

Si la COVID-19 n'a pas encore disparu, elle est « moins présente dans nos vies » selon le docteur Jérôme Leis, l'un des experts à avoir traité le tout premier cas de COVID-19 au Canada.

Selon le Dr Jérôme Leis, chef de la prévention et du contrôle des infections au Centre des sciences de la santé Sunnybrook, actuellement c'est très encourageant. Les taux sont à la baisse, et les hospitalisations sont relativement basses.

« La COVID-19 en ce moment, c'est comme des douzaines d’autres maladies qu’on traite tous les jours. »

— Une citation de  Dr Jérôme Leis, chef de la prévention et du contrôle des infections, Centre des sciences de la santé Sunnybrook

Le spécialiste des maladies infectieuses a profité de son passage à l’émission Y a pas deux matins pareils pour expliquer les grandes lignes d’une autre maladie qui a récemment fait son apparition au Canada : la variole simienne.

Il y a des pays qui n'ont jamais vu cette maladie qui sont en train de la rapporter, explique-t-il, alors qu'un premier cas de la variole simienne a été confirmé à Toronto.

Le Dr Leis affirme que l'hôpital dans lequel il travaille est prêt à faire face à la situation.

« Ça fait à peu près un mois qu’on surveillait la situation avec les premiers cas. »

— Une citation de  Dr Jérôme Leis, chef de la prévention et du contrôle des infections, Centre des sciences de la santé Sunnybrook

On a des protocoles en place pour dépister [la maladie], a-t-il indiqué, en ajoutant que le Centre des sciences de la santé Sunnybrook fait beaucoup d'éducation parmi [ses] cliniciens au sujet de cette maladie afin qu'ils puissent reconnaître ses symptômes.