•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Le point sur la campagne électorale

Y a pas deux matins pareils, Ici première
Rattrapage du mardi 24 mai 2022

Le point sur la campagne électorale

Jour 21 de la campagne électorale ontarienne : Doug Ford serait en bonne position

Doug Ford et Andrea Horwath de profil ainsi que Steven Del Duca de face derrière des podiums sur le plateau de télévision.
Doug Ford (avant-plan), Andrea Horwath et Steven Del Duca lors du débat des chefs, le 16 maiPHOTO : La Presse canadienne / Frank Gunn
Y a pas deux matins pareils, Ici première
Y a pas deux matins pareilsPublié le 24 mai 2022

La politologue Emmanuelle Richez, qui se fie aux différents sondages réalisés avant et pendant la campagne électorale ontarienne, estime que pour remporter l'élection, le chef du Parti progressiste-conservateur, Doug Ford, « n'a rien à faire ».

« Il a une forte avance dans les intentions de vote, c’est pour ça qu'il se tient loin des médias, parce qu'il ne veut pas se mettre les pieds dans le plat. »

— Une citation de  Emmanuelle Richez, professeure de sciences politiques, Université de Windsor

Quant aux deux principaux rivaux du PCC, soit les Libéraux de Steven Del Duca et le NPD d’Andrea Horwath, Emmanuelle Richez affirme que le plus gros défi, c’est de mobiliser le vote anti-Ford, et jusqu'à présent il n'y a aucun parti qui a réussi à le faire.

En plus de faire le point sur la campagne électorale, la politologue s’est aussi prononcée sur le dossier controversé des lettres de mandat du gouvernement sortant. La Cour suprême du Canada a tout récemment accepté d’entendre l’appel du gouvernement Ford, qui conteste la décision de la Cour d’appel de l’Ontario de divulguer les lettres des mandats de ses ministres.

Peut-être que le contenu de certaines lettres aurait pu nuire à son image, et les partis politiques ont tenté de faire du millage politique là-dessus en critiquant le gouvernement sur le fait qu'il n’a pas publié les lettres de mandat, affirme-t-elle, en précisant qu’elle ne pense pas qu'ils ont réussi à vraiment marquer beaucoup de points avec cela.