•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

La violence armée à Toronto

Y a pas deux matins pareils, Ici première
Rattrapage du lundi 24 janvier 2022

La violence armée à Toronto

Trouver des solutions à la violence armée à Toronto

Des armes à feu saisies par la police de Toronto sont présentées.
En 2018, il y a eu 428 fusillades à Toronto.PHOTO : La Presse canadienne / Chris Young
Y a pas deux matins pareils, Ici première
Y a pas deux matins pareilsPublié le 24 janvier 2022

La ville de Toronto dit vouloir s'attaquer à la violence liée aux armes à feu qui a augmenté de 39 % entre 2017 et 2020.

La semaine dernière, un jeune de 13 ans a été accusé du meurtre d’un adolescent, survenu lors d’une fusillade. Pour Irvin Waller, professeur émérite en criminologie à l’Université d’Ottawa, il y a plusieurs initiatives que la Ville pourrait mettre en place afin de briser la hausse des accidents violents.

Au micro de Marie-Michelle Borduas, il explique que la création d’un bureau de prévention de la violence armée pourrait faire partie d’une stratégie gagnante.