•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

2021 a été l’année la plus fatale de l’histoire pour les sans-abris de Toronto

Y a pas deux matins pareils, Ici première
Rattrapage du mercredi 5 janvier 2022

2021 a été l’année la plus fatale de l’histoire pour les sans-abris de Toronto

2021 a été l’année la plus fatale de l’histoire pour les sans-abris de Toronto

Des toilettes portables le long d'une église.
Des toilettes portables ont été placées près d'une église dans le quartier de Regent Park à Toronto.PHOTO : Radio-Canada
Y a pas deux matins pareils, Ici première
Y a pas deux matins pareilsPublié le 5 janvier 2022

L'année 2021 a été une des pires pour les personnes vivant en situation d'itinérance à Toronto.

Doug Johnson Hatlem, un pasteur de rue del'organisme Sanctuary TO, a recensé 180 décès de personnes en situation d'itinérance en 2021 à Toronto, d'après les informations de nos collègues de CBC News.

C'est un nouveau sommet qui dépasse de loin les chiffres recensés lors des années précédentes. C'est presque le double du nombre de sans-abris morts dans les rues de Toronto il y a trois ans, en 2018.

Pour comprendre pourquoi ce phénomène tragique survient à Toronto et pour identifier les pistes de solution qui permettraient d'améliorer la situation en 2022, Y'a pas deux matins pareils a accueilli Tim Aubry, professeur titulaire à l'École de psychologie et chercheur au centre de recherche sur les services éducatifs et communautaires à l'Université d'Ottawa.