•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

L’utilisation des drogues psychédéliques dans certaines thérapies

Y a pas deux matins pareils, Ici première
Rattrapage du mercredi 1 décembre 2021

L’utilisation des drogues psychédéliques dans certaines thérapies

Des drogues psychédéliques pourraient bientôt être utilisées dans certaines thérapies

En gros plan, une main gantée tient une fiole rempli d'un liquide gazeux.
Au laboratoire Numinus Wellness, les chercheurs s'activent pour trouver un format qui est standardisé et stable des champignons hallucinogènes.PHOTO : Radio-Canada / Camille Vernet
Y a pas deux matins pareils, Ici première
Y a pas deux matins pareilsPublié le 1 décembre 2021

Alors que le cannabis légalisé fait maintenant partie du quotidien des Canadiens, le monde médical se penche à présent sur l'utilisation de drogues psychédéliques à des fins thérapeutiques.

Même si la loi fédérale au Canada interdit de posséder de la psilocybine, l'ingrédient actif des champignons hallucinogènes, le ministère de la Santé peut accorder des exemptions à des fins médicinales ou scientifiques.

C’est un enjeu qui fait actuellement l'objet de discussions à l'occasion de la conférence GrowUp Cannabis qui se tient en ce moment à Niagara Falls.

Selon l'un des conférenciers, Lucas McCann, conseiller scientifique en chef à l'entreprise CannDelta, il existe encore des préjugés par rapport à ces thérapies dont l’histoire est liée aux drogues récréatives en vogue dans les années 1960 et 1970.

Et pourtant, certains spécialistes s’attendent à une légalisation de l'usage de substances psychédéliques à des fins thérapeutiques d’ici deux ans. Selon M. McCann, elles pourraient notamment servir à traiter des troubles de dépression, d’anxiété ou de stress post-traumatique.