•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Un DJ et disquaire torontois réagit au décès de Charlie Watts

Y a pas deux matins pareils, Ici première
Rattrapage du mercredi 25 août 2021

Un DJ et disquaire torontois réagit au décès de Charlie Watts

Un DJ et disquaire torontois réagit au décès de Charlie Watts

Photo en noir et blanc d'un homme qui joue de la batterie
Charlie Watts lors d'un concert des Rolling Stones à Londres en 1973PHOTO : Getty Images / Express
Y a pas deux matins pareils, Ici première
Y a pas deux matins pareilsPublié le 25 août 2021

Le batteur des Rolling Stones, Charlie Watts, est décédé hier à Londres à l'âge de 80 ans. Il était un des membres fondateurs du groupe britannique, un groupe qui a également laissé sa marque sur la scène culturelle à Toronto. Phil Liberbaum, DJ et disquaire torontois revient sur le legs de l'artiste au micro d'Eric Veillette

« Il était le pilier du groupe. Il n’a pas été pris non plus par la gloire et la richesse qui venait avec la popularité des Stones. Il était un peu l’antithèse de Mick Jagger dans ce sens-là. »

— Une citation de  Phil Liberbaum, DJet gérant du magasins de disques Soundscapes

Un lien particulier entre les Rolling Stones et Toronto

C’est lors d’un séjour au club El Mocambo en 1977 que Mick Jagger a composé la chanson Miss You, un numéro disco marqué par la percussion de Watts.

Parmi ses nombreuses visites, les Rolling Stones étaient à la une du spectacle Toronto Rocks, en 2003, le premier concert post-épidémie du syndrome respiratoire aigu sévèrequi a attiré un demi-million de spectateurs au parc Downsview.