•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Y a pas deux matin pareils
Y a pas deux matin pareils
Rattrapage du lundi 19 juillet 2021

La Torontoise Daniela Rendimonti veut mettre fin à la précarité menstruelle

La Torontoise Daniela Rendimonti veut mettre fin à la précarité menstruelle

Publié le 19 juillet 2021
Une jeune fille.
Daniela Rendimonti, 16 ans, est membre du groupe Bleed the North.PHOTO : Radio-Canada / Fournie par Daniela Rendimonti

Cet été, l'équipe de Y a pas deux matins pareils souhaite donner la parole aux jeunes afin de connaître les enjeux qui leur tiennent à cœur.

Daniela Rendimonti, une Torontoise de 16 ans, est impliquée dans l'organisme à but non lucratif Bleed the North. L'organisation, dirigée par de jeunes Ontariennes et Ontariens s'engage, entre autres, à mettre fin à la stigmatisation entourant les menstruations. Au micro d'Olivier Mercure, Daniela Rendimonti a expliqué pourquoi cette cause était aussi importante pour elle.