•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Y a pas deux matin pareils
Y a pas deux matin pareils
Rattrapage du lundi 21 juin 2021

La violoniste Tara Louise Montour

Tara-Louise Montour conjugue son identité mohawk et sa carrière de violoniste classique

Publié le 21 juin 2021
Tara-Louise est debout, porte une longue robe rouge et joue du violon devant le fleuve, on voit des immeubles flous sur l'autre rive.
La violoniste Tara-Louise MontourPHOTO : Avec l'autorisation de Tara-Louise Montour

Originaire de Kahnawake, Tara-Louise Montour est considérée comme la plus grande violoniste d'origine autochtone d'Amérique du Nord. Elle a travaillé avec plusieurs orchestres canadiens et américains et fait maintenant partie de l'Orchestre Classique de Montréal.

Tara-Louise Montour a voulu explorer la richesse de son patrimoine mohawk et l’exprimer dans une composition classique. Devant l’absence de pièces écrites pour le violon sur des thèmes autochtones, l’artiste a commandé deux pièces susceptibles de refléter son identité.

En 2005, elle a commandé puis enregistré Farewell to the Warriors, de Regent Levasseur avec l'Orchestre symphonique de Thunder Bay, une œuvre qui leur a valu une nomination aux prix Juno.

En 2010, inspirée par des motifs autochtones d’Amérique du Nord, elle commandait l’œuvre Trickster Coyote, Lightning Elk, de Malcolm Forsyth.

Tara-Louise Montour va souvent dans les écoles et les communautés autochtones pour jouer devant les élèves et leur parler de sa carrière et de son instrument. Elle a remarqué que beaucoup d’enfants n’ont jamais vu un violon ni entendu de musique classique.

Elle joue pour les plus jeunes un mélange de musique traditionnelle et de musique classique. La réaction des enfants est tellement belle et j’ai vu que beaucoup d’enfants aimeraient apprendre à jouer du violon ou d’un instrument classique, nous dit Tara-Louise Montour.

« Pouvoir s’exprimer à travers la musique, c’est quelque chose qui est très émouvant et très important pour l’âme et pour la guérison. On commence plus de programmes maintenant dans les communautés et j’aimerais que ça s’épanouisse encore plus, pour que les enfants aient l’opportunité de voir et de jouer des instruments à cordes ou des instruments à vent. »

—  Tara-Louise Montour