•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Y a pas deux matin pareils
Y a pas deux matin pareils
Rattrapage du jeudi 17 juin 2021

Le « Petit traité sur le racisme » de Dany Laferrière

L'Amérique blessée de Dany Laferrière

Publié le 17 juin 2021
Capture d'écran : Dany Laferrière regarde son écran et porte des écouteurs.
L'écrivain Dany Laferrière.PHOTO : Capture d'écran d'entrevue

À la suite du verdict de culpabilité du policier meurtrier de George Floyd et de la réaction populaire que ce verdict a suscitée, l'écrivain et académicien Dany Laferrière a rédigé un Petit traité sur le racisme.

Rédigé en courtes vignettes, comme des touches impressionnistes, l’ouvrage s’adresse avant tout aux jeunes qui n'ont pas de temps à perdre, dit Dany Laferrière.

D’après lui, si parfois ces jeunes se découragent, il faut qu’ils regardent vers ceux qui ne se sont jamais découragés et se sont tenus debout face à l’adversité. Ils verront ainsi que la vie est beaucoup plus stimulante qu’on ne le croit, que tout ce qui est intéressant s’obtient dans une lutte au corps à corps et qu’il y a pire que le découragement, c’est l’ennui, nous dit l’écrivain.

Couverture du livre « Petit traité sur le racisme » : le dessin représente un gibet stylisé et une cible.

Le livre « Petit traité sur le racisme » de Dany Laferrière.

Éditions Boréal

Quant à savoir si le traité pourrait en être un pour en finir avec le racisme, Dany Laferrière estime que la simple courtoisie dans la vie quotidienne est un premier pas, certes pas suffisant, mais nécessaire.

« La courtoisie c’est un acte spontané auquel on n’a pas besoin de réfléchir trop. C’est de céder sa place à quelqu’un qui semble plus épuisé que vous. Vous savez la bataille des droits civiques a commencé parce qu’une femme, Rosa Parks, qui était fatiguée, s’est assise et a trouvé que c’était inique, que c’était injuste de se lever pour laisser la place à un jeune homme parce qu’il est blanc et qu’il ne semblait pas fatigué. Elle a dit “cette fois, je reste assise”. »

—  Dany Laferrière

Le livre Petit traité sur le racisme est édité par les éditions Boréal. (Nouvelle fenêtre)