•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

L'histoire d'un tableau acheté dans un centre de dons

Y a pas deux matins pareils, Ici première
Rattrapage du mardi 15 juin 2021

L'histoire d'un tableau acheté dans un centre de dons

Un tableau de David Bowie acheté pour 5 $ en Ontario

La toile DHead XLVI, de David Bowie, représente un visage anonyme sans yeux ni bouche.
Le tableau DHead XLVI, de David BowiePHOTO : Avec l'autorisation de la maison Cowley Abbott
Y a pas deux matins pareils, Ici première
Y a pas deux matins pareilsPublié le 15 juin 2021

Acheter un tableau dans un centre de dons et découvrir que c'est un tableau peint par David Bowie, une histoire invraisemblable, mais possible! C'est ce qui est arrivé à un heureux acheteur de South River, à quelques kilomètres au sud de North Bay, qui a dépensé 5 $ pour acquérir l'œuvre.

Intrigué par la signature au dos de la toile et sans vraiment y croire, l’acheteur a soumis le tableau aux évaluateurs de Cowley Abbott. Quelques mois de recherche plus tard, le tableau, intitulé D Head XLVI a bien été authentifié comme une peinture originale de David Bowie datant de 1997.

Dos de la toile avec une signature au crayon gras noir et la date 97.

La signature au dos du tableau DHead XLVI de David Bowie.

Avec l'autorisation de la maison Cowley Abbott

Trouver une œuvre authentique dans une brocante ou un centre de dons reste un événement rare, mais toujours possible, indique Katherine Meredith, spécialiste de l’art canadien et international chez Cowley Abbott. La façon dont ce tableau a traversé l’Atlantique et s’est retrouvé à South River reste un mystère. La dernière trace tangible de l’œuvre de David Bowie est une vente par Internet au Royaume-Uni dans les années 2000.

Le tableau d’une valeur estimée entre 9000 et 12 000 $, sera mis aux enchères aujourd’hui et il pourrait intéresser les amateurs de David Bowie, les amateurs d’art contemporain et, plus généralement, tous ceux qui aiment les œuvres d’art qui ont une histoire.

Les gens aiment acheter une œuvre qui a une histoire et, quand le tableau est sur un mur, ils aiment raconter cette histoire à leurs amis, à leur famille, nous dit Katherine Meredith, qui ajoute, en guise de conseil à ceux qui hériteraient d’une œuvre, de faire attention à ce qu'ils seraient tentés de donner : avant de laisser une œuvre dans la maison ou de la donner, ça vaut vraiment la peine de contacter un évaluateur!

La vente aux enchères se déroulera du 15 au 24 juin.