•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Y a pas deux matins pareils, ICI Première.
Y a pas deux matins pareils, ICI Première.
Rattrapage du mercredi 24 mars 2021

Une première édition virtuelle pour le Toronto Queer Film Festival

Une première édition virtuelle pour le Toronto Queer Film Festival

Publié le 25 mars 2021
Image d'une guitariste dans le film Long Time Comin' de Dionne Brand.
Le film Long Time Comin' signé Dionne Brand est présenté par le festival du film queer de Toronto.PHOTO : Office national du film du Canada / Dionne Brand

Le coup d'envoi à l'édition virtuelle du Toronto Queer Film Festival a été donné. Ce rendez-vous qui fait rayonner la communauté LGBTQ + a dû créer sa propre plateforme de diffusion pour ses films et les tables rondes, afin d'éviter la censure de certains contenus présentés dans le cadre du festival.

Les contenus queers en général sont parfois considérés trop osés pour certaines plateformes, explique Jess Murwin, en mentionnant les rèegles des plateformes comme Viméo, YouTube et Facebook.

Originaire de la Nouvelle-Écosse, Jess Murwin est à la tête de la programmation du festival torontois pour la première fois.

Le programme Queer Emergencies présente une série de courts-métrages qui présentent comment des artistes queer et trans ont vécu le traumatisme de cette dernière année en pandémie. Still, Here présente des témoignages d’artistes trans vivant hors de grands centres urbains.

Le festival met aussi en lumière le classique de l’ONF, Long Time Comin’. Le film signé Dionne Brand, paru en 1993, rend hommage aux œuvres de Faith Nolan et Grace Channer, deux femmes noires et queer. Cette semaine, Dionne Brand a été nommée récipiendaire du prestigieux prix Wyndham-Campbell de l’Université Yale.

Le Toronto Queer Film Festival se déroule jusqu’au 25 avril.