•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Y a pas deux matins pareils, ICI Première.
Y a pas deux matins pareils, ICI Première.
Rattrapage du vendredi 26 février 2021

Les prêts fédéraux aux entrepreneurs noirs disponibles en mai

Le Fonds de prêts pour l'entrepreneuriat des communautés noires sera lancé en mai

Publié le 26 février 2021
Une femme noire parle debout autour d'une table à deux hommes et une femme.
Une réunion en entreprisePHOTO : iStock

Le Fonds de prêts pour l'entrepreneuriat des communautés noires, l'une des 3 composantes du Programme pour l'entrepreneuriat des communautés noires, sera disponible à partir du mois de mai.

Le Fonds, dont la création a été annoncée en septembre, sera géré par la Fédération Africaine Canadienne Économique.

On voulait que tous ces programmes soient menés par la communauté noire et c’est pour ça qu’on a pris le temps pour accepter des propositions, pour voir l’intérêt de la communauté noire dans le pays avant de procéder, explique Rachel Bendayan, députée d’Outremont et secrétaire parlementaire de la ministre de la Petite Entreprise, Mary Ng.

Depuis l’annonce, le gouvernement a obtenu des investissements de près de 130 millions de dollars de différentes banques, a révélé la secrétaire parlementaire. Cette somme s'ajoutera aux 33,3 millions de dollars qui avaient été annoncés au mois de septembre.

La Fédération Africaine Canadienne Économique sera responsable de définir les critères d'éligibilité pour les prêts. Selon certains entrepreneurs noirs, comme la Torontoise Karima-Catherine Goundiam, il est nécessaire d’avoir une définition d’une entreprise dirigée par une personne noire.

C’est quoi être Noir? Est-ce que quelqu’un qui est moitié Noir moitié Arabe c’est un Noir? Cette définition doit être claire ou on doit avoir un cadre pour définir une entreprise dirigée par un Noir, souligne Karima-Catherine Goundiam.