•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Les foyers de soins de longue durée privés et publics

Y a pas deux matins pareils, Ici première
Rattrapage du vendredi 11 décembre 2020

Les foyers de soins de longue durée privés et publics

Une situation « déplorable » dans les centres de soins de longue durée privée de l’Ontario

PHOTO : Radio-Canada
Y a pas deux matins pareils, Ici première
Y a pas deux matins pareilsPublié le 11 décembre 2020

Manon Lemonde, une spécialiste des soins de longues durées, réagit à la nouvelle des profits engrangés par des centres privés de la province.

C’est un manque d’imputabilité des centres qui ont reçu ces sous-là, lance d’emblée la professeure Manon Lemonde. Une enquête de CBC (Nouvelle fenêtre) a révélé cette semaine que deux entreprises à but lucratif qui gèrent des foyers de soins de longue durée en Ontario ont reçu une aide financière de 157 millions de dollars de la part du gouvernement fédéral et provincial.

Toujours selon CBC, ces deux mêmes entreprises auraient versé 74 millions de dollars à leurs actionnaires. J’aurais peut-être d’autres mots, mais je vais me limiter à "déplorable" .

Il a manqué une collaboration et des restrictions du gouvernement pour [assurer] que ces sous-là, c’était vraiment pour les soins pour les personnes âgées et pour le personnel, complète-t-elle.

Manon Lemonde a constaté la différence dans la qualité du service quand elle a transféré sa mère d’un foyer privé à un foyer public. C’était le jour et la nuit [...] la qualité des soins et le personnel pour ma mère qui était dans un secteur privé, les gens n’étaient pas à l'affût des changements qui se sont produits [...] elle n’avait pas le soutien qui aurait permis au personnel de voir la détérioration de sa santé.

Elle souligne l’importance de l’appui du gouvernement à ces centres, mais précise que je suis contente que les mesures du gouvernement soient mises en place, mais de dire qu’il n’y a pas de lien avec le service dans les institutions privées [...] je ne suis pas d’accord avec ça.