•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Un programme pour réduire l’isolement des personnes âgées

Illustration d'une jeune femme et d'une aînée.
Symbiosis est le tout premier programme de cohabitation intergénérationnelle en Ontario.PHOTO : iStock / TopVectors
Publié le 2 octobre 2020

Soumeya Abed est à la tête de Symbiosis, le tout premier programme de cohabitation intergénérationnelle en Ontario. Ce programme vise à jumeler des étudiants de l'université McMaster à la recherche de logement abordable avec des aînés de Hamilton qui auraient de la place chez eux et pourraient bénéficier d'aide avec certaines tâches. Cette initiative a valu à la chercheuse de l'Université McMaster le prix de Jeune leader inclusive de Relève ON.

En plus d’offrir de l’aide et un complément de revenu aux aînés qui participent au programme, Soumeya Abed explique que l’initiative aide aussi à briser le phénomène d’isolement qui touche de plus en plus de personnes âgées.

On voit que ça change leur vie, qu’ils sont plus heureux, plus épanouis, remarque Soumeya Abed.

Soumeya Abed, Symbiosis de l'Université McMaster de Hamilton, en plan rapproché. Elle sourit, elle a les yeux gris-verts, les cheveux poivre et sel bouclés remontés en queue de cheval. Elle a des boucles d'oreilles en spirale argentées.

Soumeya Abed, Symbiosis de l'Université McMaster de Hamilton

Radio-Canada

Selon elle, il s’agit probablement une conséquence de la diminution de leur isolement et leur contact avec ces étudiants.

Recommandé pour vous

Consultez notre Politique de confidentialité. (Nouvelle fenêtre)
Ces contenus pourraient vous intéresser