•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Y a pas deux matins pareils, ICI Première.
Y a pas deux matins pareils, ICI Première.
Rattrapage du vendredi 26 juin 2020

Un cours pour mieux parler des communautés noires dans les médias

Outiller les futurs journalistes à mieux couvrir les communautés noires

Publié le 26 juin 2020
Tiffany Mongu,Sara Jabakhanji, Breanna Xavier-Carter et Rosemary Akpan sur un écran
De haut en bas de gauche a droite, Tiffany Mongu,Sara Jabakhanji, Breanna Xavier-Carter et Rosemary Akpan.PHOTO : CBC

Un nouveau cours de journalisme sur la façon de bien couvrir les enjeux relatifs aux communautés noires sera offert dès la rentrée à l’Université Ryerson.

Le cours est le résultat d’une pétition de quatre étudiantes du programme, Breanna Xavier-Carter, Tiffany Mongu, Rosemary Akpan et Sara Jabakhanji qui trouvaient qu’il était important de former les nouveaux journalistes sur ces enjeux afin de ne pas perpétuer le racisme systémique anti-noir dans les médias.

« Il faut que ça commence par quelque chose et moi je trouve qu’il faut que ça commence par l’éducation. »

—  Tiffany Mongu, diplômée du programme de journalisme de l'Université Ryerson

Tiffany Mongu avance que ce soit dans les séries télé ou dans le milieu des médias, il y a toujours un manque à combler en ce qui a trait à la représentativité des communautés noires. La pétition a rapidement pris de l’élan et deux semaines plus tard, plus de 3 600 personnes l'ont signée. Dès la rentrée le cours sera offert aux élèves du baccalauréat et de la maîtrise inscrits à l’école de journalisme de l’Université Ryerson.

Tiffany espère que ce type de cours contribuera à changer la façon dont les communautés noires sont mises de l'avant dans les médias.