•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Y a pas deux matins pareils, ICI Première.
Y a pas deux matins pareils, ICI Première.
Rattrapage du mardi 2 février 2021

Chronique résilience urbaine avec Chrystelle Maechler

Un diplômé de l’Université de Toronto veut favoriser l’accès à l’électricité au Nigéria

Publié le 2 février 2021
Un jeune homme est assit devant un mirroir, on peut voir un accumulateur de Reeddi sur la commode devant lui.
L'entreprise Reeddi cherche à favoriser l'indépendance énergétique dans les endroits qui n’ont pas d’accès à l’électricité à l'aide d'accumulateurs portables.PHOTO : Facebook @reeddi

CHRONIQUE | Chrystelle Maechler présente Reeddi, une entreprise qui cherche à favoriser l'indépendance énergétique dans les endroits qui n'ont pas d'accès à l'électricité. Ce projet est l'idée de Olugbenga Olubanjo, un diplômé de l'Université de Toronto inspiré par le manque d'accès à l'électricité au Nigéria, son pays d'origine.

Selon des recherches réalisées par Reeddi, 70 millions de personnes n'ont pas ou peu d’accès à l’électricité au Nigéria, soit près du double de la population canadienne. Chrystelle Maechler a aussi expliqué que même dans les endroits bien desservis, les coupures d’électricité sont fréquentes et imprévisibles.

Ces accumulateurs peuvent être loués dans les points de chargement Reeddi. Le système de location permet d’éviter les barrières économiques pour continuer de démocratiser l’accès à l'électricité en réduisant les coûts pour les usagers.

Le mandat de l’entreprise est donc de faire en sorte que les zones aient un accès à une énergie propre, et ce, à moindre coût à l'aide d'accumulateurs portables. Ces petites machines sont légères, étanches et munies de ports USB externes pour que les utilisateurs puissent brancher et charger leurs propres appareils.

Lorsque l’appareil est vide, il peut être rechargé à dans une des stations de chargement de Reeddi, placées à des endroits stratégiques dans les villages ou quartiers. Ces bornes sont alimentées par des panneaux solaires et contrôlées par une technologie intelligente.

Ces accumulateurs peuvent être loués dans les points de chargement Reeddi. Le système de location permet d’éviter les barrières économiques pour continuer de démocratiser l’accès à l'électricité en réduisant les coûts pour les usagers.