•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

L'école à la maison et la communauté ivoirienne

Y a pas deux matins pareils, Ici première
Rattrapage du mercredi 8 avril 2020

L'école à la maison et la communauté ivoirienne

COVID-19 : les parents se démènent comme ils peuvent avec l'école à la maison

Hervé Atta aide  l'un de ses 3 enfants avec ses apprentissages scolaires.
Hervé Atta aide l'un de ses 4 enfants avec ses apprentissages scolaires.PHOTO : Avec l'autorisation de Hervé Atta
Y a pas deux matins pareils, Ici première
Y a pas deux matins pareilsPublié le 8 avril 2020

Quelques jours après le lancement de l'école à la maison, certaines familles de la communauté ivoirienne de Toronto essaient encore de comprendre le fonctionnement des plateformes qu'utilisent les enseignants pour dispenser du contenu éducatif

Hervé Atta, un père de 4 enfants affirme que l’aspect technique occasionne quelques défis, notamment quand vient le temps d’aller chercher les cours des enfants.

Il indique que c’est plus facile pour son enfant qui est 6e année. Il est capable de faire seul mais pour les autres il faut mon assistance, explique-t-il.

La facilité à utiliser les plateformes est visiblement liée à l'âge des élèves. Ceux de la famille Kouakou, une peu plus âgés que ceux ceux d'Hervé Atta, s'en sortent relativement bien.