•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Y a pas deux matins pareils, Ici première
Y a pas deux matins pareils, Ici première
Y a pas deux matins pareils

Rattrapage du jeudi 8 juillet 2021

Résumé

  • 6 heures 10 minutes

    Ouverture de l'émission et tour de table de l'équipe

  • 6 heures 24 minutes

    Assassinat du président Moïse :  réactions de la diaspora haïtienne à Toronto

  • 6 heures 31 minutes

    Informations régionales

  • 6 heures 35 minutes

    L'AGO se prépare à rouvrir ses portes le 21 juillet prochain

  • 6 heures 40 minutes

    Quels sont les changements nécessaires dans les foyers de soins de longue durée?

  • 7 heures 10 minutes

    Sommaire de la deuxième heure et tour de table de l'équipe

  • 7 heures 22 minutes

    Analyse :  Denis Shapovalov en demi-finales à Wimbledon

  • 7 heures 30 minutes

    Informations régionales

  • 7 heures 35 minutes

    L'économie avec Sonia Duguay

  • 7 heures 42 minutes

    COVID-19 en Ontario :  le point sur la situation dans les hôpitaux

  • 7 heures 49 minutes

    Une exposition sur les bains publics à Toronto

  • 8 heures 10 minutes

    Sommaire de la deuxième heure et tour de table de l'équipe

  • 8 heures 21 minutes

    Les Bouchardises  :  le Marché afro-caribéen de Toronto

    Khadyja Ndoye pose devant une murale pendant qu'une personne coupe de la canne à sucre.

    Une vitrine pour l’entrepreneuriat gourmand afro-caribéen à Toronto

    CHRONIQUE | Chaque dimanche, un stationnement municipal à l'angle des avenues Eglinton Ouest et Oakwood, à Toronto, est le point de convergence de commerçants et de clients en quête de saveurs et de gourmandises du continent africain et des Caraïbes. Situé en plein cœur de la Petite Jamaïque, le marché fermier afro-caribéen de Toronto est une source de dynamisme et d'espoir.
  • 8 heures 29 minutes

    Informations régionales

  • 8 heures 33 minutes

    L'état des lieux de l'industrie cinématographique torontoise

    Une femme devant un pupitre.

    L’industrie cinématographique torontoise aussi active qu’avant la pandémie

    L'industrie cinématographique torontoise est l'un des seuls secteurs qui a réussi à bien s'en tirer pendant la pandémie, reconnaît Magali Simard, gestionnaire de programme pour le développement de l'industrie cinématographique à la Ville de Toronto. Malgré les protocoles et les embûches liées à la fermeture des frontières, le niveau de production de la saison estivale en cours sera similaire à celui de 2019, avant la pandémie.
  • 8 heures 45 minutes

    Le Canadien de Montréal s'incline devant le Lightning de Tampa Bay