•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Un prix international pour les ponts faits à partir de verre recyclé avec l'UdeS

Vivement le retour, ICI Première
Rattrapage du mardi 19 octobre 2021

Un prix international pour les ponts faits à partir de verre recyclé avec l'UdeS

Des chercheurs de Sherbrooke récompensés pour avoir intégré du verre dans deux ponts

dsc01704
Pont Darwin, Iles des Soeurs, construit en poudre de verre de bouteilles de vin de la SAQ.PHOTO : Radio-Canada / Charles Contant
Vivement le retour, ICI Première
Vivement le retourPublié le 20 octobre 2021

Des chercheurs de l'Université de Sherbrooke ont été récompensés à l'international cette semaine. Les ponts Darwin, qui ont été construits à Montréal en intégrant l'équivalent de 70 000 bouteilles de vin en verre récupéré, leur a permis de remporter le prix d'excellence 2021 dans la catégorie « infrastructures » de l'American Concrete Institute. Arezki Tagnit-Hamou, professeur à l'Université de Sherbrooke et titulaire de la Chaire SAQ de valorisation du verre dans les matériaux, était au micro de Vivement le retour pour expliquer cette réussite.

Les ponts sont le résultat de près de 20 ans de recherche, et représentent les premiers ponts au monde construits avec du béton dans lequel de la poudre de verre recyclé finement broyé a été intégrée, indique la Ville de Montréal dans un communiqué.

On avait déjà intégré le verre recyclé dans des trottoirs et d’autres structures, mais il s’agit d’une première dans un pont!, s’exclame le professeur Tagnit-Hamou.

Le projet s’inscrit dans une démarche environnementale, explique-t-il.

« Comme vous savez, [le verre], c’était un déchet, donc il fallait trouver des solutions. Au lieu de trouver des solutions pour s’en débarrasser, on a trouvé des solutions pour le valoriser »

— Une citation de  Arezki Tagnit-Hamou, professeur à l’Université de Sherbrooke et titulaire de la Chaire SAQ de valorisation du verre dans les matériaux

La poudre de verre sert à remplacer une partie du ciment dans les ponts, ajoute-t-il.Comme on sait que le ciment a une facture environnementale assez négative à cause du COémis, le fait de remplacer une partie du ciment par un matériel comme la poudre de verre diminue de beaucoup le CO2.

Le chercheur indique que sa chaire de recherche travaille maintenant avec la Ville de Sherbrooke, de Laval ainsi qu’avec Hydro-Québec dans le cadre de nouveaux projets.