•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Pénurie d'arbitres au hockey mineur :  Entrevue avec Stéphane Dion

Vivement le retour, ICI Première
Rattrapage du mardi 14 septembre 2021

Pénurie d'arbitres au hockey mineur :  Entrevue avec Stéphane Dion

Importante pénurie d’arbitres de hockey en Estrie

Un arbitre présente une rondelle de hockey
Difficile de recruter des arbitres au hockey.PHOTO : iStock
Vivement le retour, ICI Première
Vivement le retourPublié le 15 septembre 2021

Le milieu du sport organisé est aux prises avec une pénurie d'arbitres Le directeur général de Hockey Sherbrooke Stéphane Dion était au micro de Vivement le retour pour en discuter.

Juste pour vous donner une idée, habituellement, on a à peu près 85, 90 arbitres annuellement qui sont affectés à ce poste-là. Aujourd’hui, on parle à peu près de 55, 60 arbitres qui se sont manifestés, souligne-t-il.

On remarque que ce sont les arbitres qui ont plus d’expérience qui nous ont quittés. Ce sont des gens qui avaient 2,3,4,5 ans d’expérience, ajoute-t-il.

Selon lui, le fait que les arbitres reçoivent maintenant un feuillet T4A quand vient le temps d’effectuer leur déclaration de revenus contribue à cette pénurie.

« On a remarqué que des gens arbitraient et étaient des travailleurs saisonniers. Des fois, des gens de la construction qui l’hiver, se retrouvaient sans emploi. On constate que les gens étaient sans doute sur l’assurance-emploi. De se voir être obligés, chaque semaine, de déclarer 50, 75, 100 $ de revenus, encore là, j’ai l’impression que c’est une des raisons pour lesquelles les gens ont lancé la serviette. »

—  Stéphane Dion, directeur général de Hockey Sherbrooke

Selon lui, la pandémie a aussi accentué le problème.

Ce sont peut-être des dommages collatéraux de la COVID qu’on est en train de vivre au même titre que nos joueurs de hockey qui, dans la plupart des organisations, ont eu une diminution de membership en raison que les gens ont, durant les derniers 12, 18 mois, vaqué à d’autres occupations. Pour nous, concrètement, c’est sans doute une des raisons également qui fait en sorte que les gens ont quitté, avance-t-il.

On a relancé toute la communauté de hockey à donner leur nom pour s’impliquer comme arbitre, conclut-il.

Un formulaire pour s’inscrire en tant qu’arbitre est disponible sur le site web de Hockey Sherbrooke.