•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Santé physique avec Catherine Apinis :  pourquoi débuter le vélo dès le jeune âge?

Vivement le retour, ICI Première
Rattrapage du lundi 9 mai 2022

Santé physique avec Catherine Apinis :  pourquoi débuter le vélo dès le jeune âge?

Trucs et astuces pour les parents de cyclistes en herbe

Une femme et son enfant sur un vélo cargo
Vélo cargoPHOTO : iStock
Vivement le retour, ICI Première
Vivement le retourPublié le 10 mai 2022

La physiothérapeute Catherine Apinis donne ses conseils pour les parents dont les enfants apprennent le vélo.

Le vélo chez les enfants, ça leur donne une confiance en eux, de l’autonomie et une certaine liberté, explique-t-elle. Habituellement, les jeunes débutent le vélo entre trois à huit ans, mais on voit de plus en plus des deux ans s’y mettre!, s'exclame-t-elle.

Selon elle, éveiller l’intérêt de l’enfant par étapes permet d'augmenter les chances qu'il persévère dans son apprentissage du vélo. Des outils comme la girafe permettent par exemple au jeune de découvrir la liberté du vélo sans avoir à pédaler seul.

Les compétences essentielles

Selon Catherine Apinis, les essentiels pour faire du vélo sont une certaine stabilité des abdominaux et une bonne force dans les jambes. Les jeunes cyclistes devraient aussi savoir utiliser leurs pieds indépendamment de leurs bras, et avoir une certaine capacité d’attention.

L’enfant peut ensuite commencer à faire du vélo en passant par plusieurs étapes.

L’enfant peut commencer par marcher à côté d'un vélo sans pédales et sans petites roues pour le pousser en ligne droite. Il peut aussi le soulever pour s’assurer qu'il n'est pas trop lourd.

Une fois sur le vélo, l'enfant peut emprunter des pentes douces en gazon pour qu'il se familiarise avec la sensation d’accélération.

La prochaine étape est de prendre un vélo avec pédales, mais sans petites roues, pour que l’enfant se prépare à la propulsion et qu'il apprenne à bien démarrer.

Encore sur une pente douce et couverte de gazon, l’enfant peut trouver ses pédales, et finalement pratiquer les arrêts.

Une fois toutes ces étapes réussies, l'enfant est fin prêt pour commencer à pédaler tout seul.

Le gazon, des vêtements longs aident à limiter les égratignures et les bobos sur les genoux et sur les coudes, ce qui fait que l’enfant reste en confiance, mentionne Catherine Apinis.

Le casque est aussi essentiel, rappelle-t-elle.

Des ateliers d'apprentissage de vélo sont disponibles via plusieurs cliniques de physiothérapie à travers l'Estrie. Vélo Québec offre aussi une initiation au vélo à travers les parcours Cyclomini, qui montrent aux enfants à faire du vélo sur une route à leur échelle. Ces parcours devraient se déplacer partout au Québec cet été.