•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

La cabane à sucre 4.0 ou gérer son érablière en ligne

Vivement le retour, ICI Première
Rattrapage du lundi 18 octobre 2021

La cabane à sucre 4.0 ou gérer son érablière en ligne

Cabane à sucre 4.0 et valorisation des produits : les innovations de l'acériculture

Une goutte s'en échappe
Une cuillère de sirop d'érablePHOTO : Radio-Canada
Vivement le retour, ICI Première
Vivement le retourPublié le 18 octobre 2021

La plupart des acériculteurs souhaitent prendre le virage vert, être plus performants et diversifier leurs produits. Pour y arriver, ils misent sur plusieurs projets actuellement à l'étude.

Plusieurs d'entre eux veulent entre autres informatiser leurs installations acéricoles afin d'avoir des cabanes à sucre 4.0, soit la dernière étape de l'intégration numérique dans le processus de production. Les acériculteurs pourront notamment suivre toutes les étapes de production de leur sirop d’érable à travers leur téléphone intelligent.

Une autre innovation : la valorisation de la sève déclassée, celle qui peut être tirée des érables en début de saison et en fin de saison, mais qui n'est pas considérée comme consommable.

Un projet à l'étude par le Centre de recherche industrielle du Québec consiste à cristalliser du sucre à partir de l’eau d’érable déclassée. Le procédé permet d’extraire une grande quantité de sucre présent dans la composition initiale de l’eau d’érable sans avoir à le caraméliser par la chaleur. Il permet par la suite de produire un sucre blanc semi-raffiné, ainsi qu'un concentré d'érable à très basse teneur en sucre et à haute valeur nutritive. Ce concentré serait appelé à remplacer le sucre dans les jus de fruits ou les succédanés.

Ce concentré d'érable à la propriété en autres d'être un rehausseur d'arôme, souligne Claude Dufour, président de Technologies CF Dufour

Le filtrat pourrait avoir une seconde vie

Ce projet a pour objectif de valoriser le filtrat qui est actuellement utilisée pour nettoyer les bassins, mais surtout rejetée en grande partie dans la nature. Le filtrat est une eau déminéralisée issue du processus de production du sirop. Cette eau-là, elle pourrait être utilisée à d'autres vertus, soutient Marie-Myriam Dumais-Synnott, directrice du Créneau d'excellence acéricole.

Sept millions d’entailles seront attribuées pour la récolte 2022. Elles seront réparties proportionnellement au nombre de demandes admissibles reçues pour le démarrage et l'agrandissement, puis distribuée ou tirée au sort.