•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Jardinage avec Mélanie Grégoire :  oui, c'est le temps de planter!

Vivement le retour, ICI Première
Rattrapage du lundi 31 mai 2021

Jardinage avec Mélanie Grégoire :  oui, c'est le temps de planter!

Jardinage avec Mélanie Grégoire : oui, c'est le temps de planter!

Mélanie Grégoire, des Serres St-Élie.
Mélanie Grégoire, des Serres St-ÉliePHOTO : Radio-Canada
Vivement le retour, ICI Première
Vivement le retourPublié le 31 mai 2021

Les menaces de gel sont passées, place au jardinage. C'est le temps de planter, mais il ne faut pas sous-estimer l'importance de l'acclimatation, rappelle Mélanie Grégoire.

L'acclimatation, c'est l'adaptation graduelle à l'environnement extérieur d'un plant semé ou cultivé à l'intérieur. Lors des belles journées de printemps, il est suggéré de sortir les plantes le matin, à la mi-ombre, puis de les rentrer le soir jusqu'à ce que la température soit assez clémente pour la plantation au potager. Le même principe s'applique pour les plantes tropicales qui passeront l'été à l'extérieur (palmier, hibiscus, laurier, fougère, etc.).

Vos plantes montrent des signes de coup de soleil? Si les plantes sont en pot, déplacez-les dans un endroit moins ensoleillé, le temps qu'elles récupèrent. Si les plants sont au potager ou dans votre plate-bande, vous pouvez enlever quelques feuilles sans gêner la croissance des plants. Une bonne fertilisation avec un engrais plus riche en azote, comme le 5-3-2, aidera les plants à se refaire un nouveau feuillage. Quant aux plantes vertes, on opte pour le 20-20-20.

Après l'acclimatation, c'est le temps de planter. On fait un trou d'une fois et demie le diamètre du pot, et on plante avec un bon terreau.

Une exception pour les tomates : il faut les enterrer pour que de nouvelles racines poussent le long de la tige. Il est possible d'enlever le deux tiers des feuilles et de laisser dépasser uniquement quelques feuilles. Ajoutez du compost à la plantation. Cette technique est parfaite pour ceux qui ont de longs plants de tomates étiolés.

Les concombres sont aussi sensibles des racines. Arrosez abondamment les plantes avant la transplantation, et n'essayez pas de séparer les plants, si plus d'une pousse se trouve dans un même pot. Retirez délicatement la plante, et mettez-la tout de suite en terre à la hauteur des cotylédons. Ajoutez du compost et regardez pousser!