•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Vivement le retour, ICI Première
Vivement le retour, ICI Première
Rattrapage du mercredi 31 mars 2021

Impôt :  :  crédits pour frais médicaux et mesures pour aidants naturels

Impôt : crédits pour frais médicaux et mesures pour aidants naturels

Publié le 1 avril 2021
Un personnage, découragé, regarder un boulier pour calculer ses impôts.
ImpôtsPHOTO : Radio-Canada / Marie-Pier Mercier

Saviez-vous que vous avez droit à des crédits pour vos frais médicaux et qu'il y a des mesures pour les aidants naturels? Sarah Phaneuf, associée en fiscalité chez Raymond Chabot Grant Thornton, nous aide à y voir plus clair.

Si vous avez payé des frais médicaux pour votre conjoint, vos enfants ou vous-mêmes, vous pourriez avoir droit à des crédits d'impôt. Ces frais ne doivent pas avoir été remboursés par une compagnie d'assurance. De plus, les dépenses pour des soins esthétiques ne sont pas admissibles.

Des crédits sont accordés pour des sommes versées à des médecins ou des infirmières en cliniques privées, pour des frais de soins dentaires, pour des médicaments d'ordonnance ou encore pour des traitements fournis par des optométristes, des chiropraticiens, des physiothérapeutes ou des psychologues.

Les primes d'assurances, que ce soit à la Régie d'assurance-maladie du Québec ou à une compagnie privée, sont également prises en considération. De plus, au Québec, l'assurance fournie par un employeur est considérée comme un avantage imposable.

Pour obtenir ces crédits, les gens doivent absolument soumettre tous leurs reçus.

Les crédits d'impôt pour proche aidant

Si, comme de nombreux Québécois, vous devez prendre soin d’un proche ou d’un enfant gravement malade ou handicapé, vous pourrez bénéficier d’un coup de pouce supplémentaire du gouvernement du Québec, qui met en place un nouveau crédit d’impôt remboursable pouvant atteindre 2500 $ pour les proches aidants.

Ce proche doit avoir une déficience grave et prolongée des fonctions mentales ou physique, qui le rend, selon l’attestation d’un médecin, incapable de vivre seul.

Le montant maximum accordé est de 1176 $ et le pourcentage de 16 % est réduit à partir d’un revenu de plus de 23 505 $.

Au fédéral :

Le crédit canadien pour aidant naturel est disponible. Ce dernier s’adresse uniquement aux personnes qui ont une attestation de déficience physique ou mentale.

Toutefois, si l’enfant subvient aux besoins du parent, un montant admissible des frais médicaux pour d'autres personnes à charge peut être demandé. Pour ce faire, les frais doivent être payés dans la même année que celle de la déclaration. Le crédit représente le montant le moins élevé entre 2268 $ ou 3 % du revenu net de la personne à charge.