•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Vivement le retour, ICI Première
Vivement le retour, ICI Première
Rattrapage du mardi 30 mars 2021

Le mauvais état des routes coûte plus cher aux automobilistes québécois

Le mauvais état des routes coûte plus cher aux automobilistes québécois

Publié le 31 mars 2021
Un nid-de-poule.
Les nids-de-poule font leurs apparitions à Gatineau.PHOTO : Radio-Canada / Christian Milette

Selon une nouvelle étude menée par l'Association canadienne des automobilistes (CAA), les Canadiens doivent débourser chaque année trois milliards de dollars pour couvrir les coûts liés à l'utilisation d'une voiture sur un réseau routier en mauvais état. C'est au Québec que la situation serait par ailleurs la pire.

En moyenne, cela représente 126 dollars par personne, par année.

Les automobilistes québécois doivent mettre la main à la poche davantage : ils dépensent en moyenne 258 dollars par année en raison du mauvais état des routes. Dans la province, la moitié des routes n'obtiennent pas la note de passage et 15 % d'entre elles sont en très mauvais état. Selon Nicolas Ryan du CAA-Québec, le réseau québécois est très étendu et n'est pas très bien entretenu.

À titre comparatif, la facture pour l'automobiliste ontarien se situe à 88 dollars par année.

Pour calculer ce montant, la CAA s'est basée sur cinq éléments : l'entretien de la voiture, les réparations, l'usure des pneus et la dépréciation du véhicule.