•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Vices et vertus des 7 péchés capitaux
Vices et vertus des 7 péchés capitaux
Vices et vertus des sept péchés capitaux

La colère : d’Achille aux revendications des gilets jaunes

Résumé

Elle peut être blanche ou noire, saine, gratuite ou divine. Elle gronde, menace, éclate, consume. Les anciens la surnommaient la courte folie. On la confond parfois avec le caprice ou l'irascibilité. Comme le mal de vivre, la colère ne prévient pas; elle arrive. Si le philosophe Sénèque la plaçait au sommet de tous les vices, saint Thomas d'Aquin était, lui, plus clément. Il croyait qu'une colère est naturelle et légitime lorsqu'elle réunit trois conditions : un objet juste, une intention droite et une réaction mesurée. La colère peut être un extraordinaire moteur de création; elle est aussi la mère des grands bouleversements sociaux. Tantôt elle soulage, tantôt elle fait trembler, et c'est parce qu'elle perturbe l'ordre établi que les Pères de l'Église la craignaient tant.

  • 19 heures 6 minutes

    Vices et vertus des sept péchés capitaux : La colère