•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Trouble-fêtes, ICI Première.

FouKi : apprendre à devenir célèbre

Publié le 1 janvier 2019
Assis derrière un micro, il porte une casquette et des écouteurs. Un sapin de Noël se profile derrière lui.
Le rappeur montréalais FouKiPHOTO : Radio-Canada / Étienne Côté-Paluck

« Je suis passé de la pizzeria à ne plus avoir [besoin de] travailler là », raconte le rappeur FouKi, qui revient sur son année forte en rebondissement. Né de parents professeurs, celui qui n'a pas terminé son école secondaire afin de se consacrer entièrement au rap vit aujourd'hui uniquement de son art. Son album La Zayté a été très bien reçu par la critique et le public.

« Je peux plus marcher sur Laurier tranquillement. »

—  FouKi, rappeur, qui a connu en 2018 une grande popularité

Il est accompagné en studio du rappeur Vendou qui a fait paraître deux microalbum cette année, Do or Die et Exotic, et dont on attend un premier album l'été prochain.

Références :

Site web de FouKi (Nouvelle fenêtre)
Compte Bandcamp de FouKi (Nouvelle fenêtre)
Page Facebook de FouKi (Nouvelle fenêtre)
Compte Instagram de FouKi (Nouvelle fenêtre)