•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Les trois livres acadiens les plus rares

La peau des choses le coeur du monde de Guy Duguay et Herménégilde Chiasson.
La peau des choses le coeur du monde de Guy Duguay et Herménégilde Chiasson.PHOTO : Annie Desjardins
Publié le 6 avril 2019

Benoit Doyon-Gosselin, professeur de littérature à l'Université de Moncton présente les trois oeuvres littéraires acadiennes qu'il estime les plus rares.

Ce qui caractérise la rareté d’un livre selon M. Doyon-Gosselin est le nombre d'exemplaires existants et le statut de son auteur. Avant de présenter les trois oeuvres, il met de l'avant la nature subjective de la rareté.

« La rareté d’un livre c’est dans l’oeil de celui qui le regarde. Pour des gens aux États-Unis, un livre de Herménégilde Chiasson, je ne sais pas si ça a [autant de valeur qu’une édition originale signée de Jack Kerouac] », dit-il.

  • L’anti-livre, Herménégilde Chiasson Gilles Savoie, Jacques Savoie, 1972.

En 1972, quelques mois avant la création des Éditions d’Acadie, Gilles Savoie, Jacques Savoie et Herménégilde Chiasson unissent leur force et créent l’Anti-livre.

« C’est le premier livre de l’Acadie moderne »

— Une citation de  Benoit Doyon-Gosselin, professeur en littérature à l'Université de Moncton

L'Anti-livre de Gilles Savoie, Jacques Savoie et Herménégilde Chiasson.

Annie Desjardins

Ce livre est présenté sous un format non traditionnel : il prend la forme d’une boîte. À l’intérieur de cette boîte sont regroupées des feuilles mobiles sur lesquelles on retrouve des poèmes de Gilles Savoie et des photographies de Jacques Savoie. Herménégilde Chiasson contribue à l’oeuvre dans la mise en boîte.

Selon Benoit Doyon-Gosselin, il existerait au total 1 500 à 2 000 exemplaires de cette oeuvre à caractère contestataire.

Parce que ce n’est pas un livre, on peut penser que ça peut se désagréger. La difficulté de préserver l’objet est plus difficile. Évidemment les gens qui avaient conscience du moment littéraire dans l’histoire ont gardé leur copie , explique M. Doyon-Gosselin.

  • La peau des choses le coeur du monde, Herménégilde Chiasson, Guy Duguay, 1996.

La peau des choses le coeur du monde de Guy Duguay et Herménégilde Chiasson.

Annie Desjardins

Ce livre, fait à la main, ne compte que cinq exemplaires. Son nombre limité constitue certes un élément de rareté, mais la signature de l’artiste prolifique acadien Guy Duguay, qui figure dans chaque livre, donne également une valeur ajoutée à l’oeuvre.

En 1996, l’artiste visuel rend l’âme, peu de temps après avoir terminé ce livre.

« Un mois avant de mourir, il a signé les livres »

— Une citation de  Benoit Doyon-Gossselin, professeur en littérature à l'Université de Moncton
  • Méditations sur le désir - Guy Duguay, Gérald LeBlanc, 1996.

En apprenant que Guy Duguay préparait un livre avec Herménégilde Chiasson, le poète Acadien Gérald LeBlanc manifeste à son tour son désir de collaborer.

En 1996, Guy Duguay et Gérald LeBlanc font ainsi paraître un ouvrage à huit copies : Méditations sur le désir.

Composé de bois, de bronze de plastique et de cuire, ce livre fusionne textes et photographies.

Méditations sur le désir de Gérald LeBlanc et Guy Duguay.

Benoit Doyon-Gosselin

Recommandé pour vous

Consultez notre Politique de confidentialité. (Nouvelle fenêtre)
Ces contenus pourraient vous intéresser