•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Entrevue avec Catherine Paradis : Consommation d'alcool par semaine

Tout un matin, ICI Première.
Rattrapage du mardi 30 août 2022 : Promesses de baisse d’impôts, et priorité de Québec solidaire

Entrevue avec Catherine Paradis : Consommation d'alcool par semaine

6 verres par semaine : boire moins, c’est mieux, selon une nouvelle étude

Gros plan sur la main d'un homme assis dans un divan qui tient une bière.
Consommer plus de six verres d'alcool par semaine augmenterait considérablement le risque de développer une maladie cardiovasculaire ou un cancer, selon l'étude. PHOTO : Getty Images / Sally Anscombe
Tout un matin, ICI Première.
Tout un matinPublié le 30 août 2022

L'organisme Éduc'alcool recommande de limiter la consommation d'alcool à 15 verres par semaine pour les hommes, et à 10 pour les femmes, et ce, sans boire tous les jours. Selon une nouvelle étude du Centre canadien sur les dépendances et l'usage des substances, la consommation maximale de verres d'alcool devrait être abaissée à six par semaine. La chercheuse Catherine Paradis explique pourquoi boire moins, c'est mieux.

La directrice associée de la recherche par intérim au Centre sur les dépendances fait un parallèle avec la Fonderie Horne, à Rouyn-Noranda, afin de donner une échelle de grandeur pour évaluer les risques de décès prématurés liés à la consommation d’alcool.

« Un risque faible, c’est de un à deux verres par semaine. Si vous êtes prêts à tolérer un risque modéré, c’est entre trois et six verres par semaine. »

— Une citation de  Catherine Paradis, directrice associée de la recherche par intérim, Centre canadien sur les dépendances et l'usage des substances