•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Des essais prometteurs pour un vaccin contre la maladie de Lyme

À gauche, une tique nymphe, au milieu une tique male et à droite une tique femelle.
Les tiques à pattes noires sont celles qui sont potentiellement porteuses de la bactérie causant la maladie de Lyme.PHOTO : Radio-Canada
Tout un matin, ICI Première.
Tout un matinPublié le 11 août 2022

Des études cliniques en cours seraient prometteuses dans la recherche d'un vaccin contre la maladie de Lyme, selon le microbiologiste et infectiologue Alex Carignan. Les premiers essais montrent le développement d'anticorps chez les volontaires, et le vaccin semble sécuritaire, selon celui qui est aussi professeur à la Faculté de médecine et des sciences de la santé de l'Université de Sherbrooke.

Des essais de grande ampleur débutent d’ailleurs aux États-Unis et en Europe; le vaccin est développé par Pfizer en collaboration avec une entreprise pharmaceutique française.

« On vise à donner trois doses de vaccin la première année. [...] C’est un vaccin qui serait saisonnier avec une dose de rappel chaque printemps, juste avant la saison des tiques. »

— Une citation de  Alex Carignan

Un traitement efficace existe également, selon le microbiologiste qui encourage la population à consulter le plus rapidement possible au début des symptômes de la maladie.

Alex Carignan souligne que les risques sont bien présents au Québec, évidemment dans des régions assez touchées comme l’Estrie ou la Montérégie, mais aussi dans d'autres plus au nord comme le Saguenay–Lac-Saint-Jean.