•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Les Français manquent d’expertise pour sauver le béluga dans la Seine, selon un expert

Deux membres de l'ONG à bord d'un bateau regardent le béluga qui est remonté à la surface de l'eau.
L'ONG Sea Shepherd tente de venir en secours au béluga égaré dans la Seine.PHOTO : afp via getty images / JEAN-FRANCOIS MONIER
Tout un matin, ICI Première.
Tout un matinPublié le 9 août 2022

Le vétérinaire et président fondateur d'Agir pour la vie animale (AVA), Thierry Bedossa, affirme que la France n'a aucune expertise dans l'observation des bélugas, car aucun n'a « jamais été observé si au sud ». Une opération de sauvetage serait en cours de préparation dans la Seine, à 70 kilomètres de Paris, pour essayer de porter secours à un mammifère qui s'y est égaré, mais le vétérinaire craint que l'opération puisse être fatale à l'animal.

Thierry Bedossa souhaite avant tout que le gouvernement français entre en contact avec le Québec.

« Ce dans quoi ils vont s’engager est extrêmement risqué, car [le béluga] pourrait mourir. [...] Donc je voudrais qu’on vous contacte avant d’aller de l’avant. »

— Une citation de  Thierry Bedossa

Le président fondateur d’AVA explique comment les changements climatiques ainsi que la pollution sonore maritime perturbent les mammifères marins, du béluga bloqué dans la Seine à un groupe d’orques qui a trouvé refuge au large du Portugal.