•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Entrevue avec le Dr Jean-Pierre Routy : Ouverture de la conférence AIDS2022

Tout un matin, ICI Première.

Le sida, une maladie toujours bien présente

Une main tient une feuille de papier avec le symbole du ruban rouge de la lutte contre le VIH.
Le Dr Jean-Pierre Routy rappelle que 10% des personnes atteintes du VIH ne savent pas qu'elles le sont. Mais au bout de cinq ans, on peut développer la maladie et voir une baisse de notre système immunitaire, et possiblement en mourir.PHOTO : Bulat Silvia
Tout un matin, ICI Première.
Tout un matinPublié le 29 juillet 2022

La conférence AIDS 2022 s'ouvre aujourd'hui à Montréal. À cette occasion, le directeur du réseau SIDA et maladies infectieuses FRQ-S et coprésident de la conférence AIDS 2022, le Dr Jean-Pierre Routy, tient à rappeler que la situation du virus de l'immunodéficience humaine (VIH) reste préoccupante ici au Canada, mais aussi ailleurs dans le monde.

Le VIH a grandement touché une génération, mais la maladie étant désormais traitable, les gens prennent moins de précautions, selon lui.

« Des jeunes attrapent [le VIH], mais aussi des adultes, qui, après des années, se disent qu’ils ne l’attraperont pas. Le risque est toujours là lorsque les gens ont des rapports sexuels non protégés. »

— Une citation de  Jean-Pierre Routy

La recherche sur le sida a souffert de la pandémie de COVID-19, et le manque de dépistage a provoqué une augmentation des infections, selon le médecin.

Éradiquer le VIH reste une possibilité, selon le Dr Routy, et l’objectif de l’Organisation mondiale de la santé vise les années 2030. Mais « chaque guerre, chaque crise économique, chaque pandémie ralentissent ce projet », déplore le Dr Routy.

Mais des pays comme le Botswana font preuve d'un certain leadership et montrent que plus peut être fait pour détecter et traiter la maladie, comme il le souligne.