•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Entrevue avec le Dr Gary Kobinger : Moderna construira son usine à Montréal

Tout un matin sur ICI Première.
Rattrapage du vendredi 29 avril 2022 : Étude sur les chiens, désinfection des mains, et dons de sang

Entrevue avec le Dr Gary Kobinger : Moderna construira son usine à Montréal

Moderna à Montréal : une occasion manquée pour les vaccins canadiens?

Le premier ministre Justin Trudeau accompagné des ministres Jean-Yves Duclos et François-Philippe Champagne lors de l'annonce de la construction d'une usine de fabrication de vaccins de Moderna dans la région de Montréal.
Le premier ministre Justin Trudeau accompagné des ministres Jean-Yves Duclos et François-Philippe Champagne lors de l'annonce de la construction d'une usine de fabrication de vaccins de Moderna dans la région de Montréal.PHOTO : La Presse canadienne / Graham Hughes
Tout un matin sur ICI Première.
Tout un matinPublié le 29 avril 2022

Le géant pharmaceutique Moderna s'installe à Montréal. Il y fera construire une usine de biofabrication ainsi qu'un centre de recherche. L'annonce est somme toute vue d'un bon œil par le docteur Gary Kobinger, immunologiste, virologue et éminent expert québécois expatrié au Texas.

« C’est une bonne nouvelle. [...] Après Novavax, de voir Moderna, qui est un type de vaccin différent, puis Sanofi dans la région de Toronto, ça diversifie la production de vaccins au Canada. C'est excellent! »

— Une citation de  Gary Kobinger, immunologiste, virologue et directeur du laboratoire national de biodéfense de Galveston, au Texas

Celui qui s'est déjà prononcé sur le manque de financement dans le domaine de la création de vaccins au Québec et de l’exode de talents qui s’ensuivait - il en est d’ailleurs un bon exemple - tient par contre à rappeler que l’arrivée de Moderna, une compagnie américaine, représente une occasion manquée pour le Canada de développer ses propres vaccins, de générer de l’emploi et de travailler sur une approche universelle de lutte au virus.

« C'est un bon premier pas, mais il faut continuer d'avancer et de développer la technologie canadienne au Canada. »

— Une citation de  Gary Kobinger, immunologiste, virologue et directeur du laboratoire national de biodéfense de Galveston, au Texas

Le docteur Kobinger explique également en quoi la diversification des méthodes de production de vaccins est bénéfique et parle de son expérience à titre de directeur du laboratoire national de biodéfense (niveau de sécurité 4) de Galveston, au Texas.