•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Entrevue avec Dre Claudel Pétrin-Desrosiers : Les normes sur le nickel

Tout un matin, ICI Première.

Nickel dans l’air : une médecin met en garde Québec des risques pour la santé

Elle parle au micro en gesticulant, casque d'écoute sur la tête, dans le Studio 1 de la nouvelle Maison de Radio-Canada.
La Dre Claudel Pétrin-DesrosiersPHOTO : Radio-Canada / Marie-Eve Cloutier
Tout un matin, ICI Première.
Tout un matinPublié le 28 avril 2022

La Dre Claudel Pétrin-Desrosiers, présidente de l'Association québécoise des médecins pour l'environnement, est d'avis que le gouvernement du Québec fait fausse route en adoptant des normes plus permissives d'émission de particules de nickel dans l'environnement. La médecin de famille réfute l'argument de la Coalition avenir Québec justifiant l'adoption de cette nouvelle mesure. Elle soutient aussi que la source de nickel identifiée dans la ville de Québec a un potentiel cancérigène non négligeable.

La Dre Claudel Pétrin-Desrosiers rappelle que les 18 directions régionales de santé publique du Québec se sont opposées à l’assouplissement de la norme. Elle ajoute que la pollution atmosphérique est un tueur silencieux responsable de la mort prématurée de 4000 personnes par année au pays.

« À travers le monde, personne n’aurait des normes aussi lousses que nous pour le type de nickel que nous avons dans l’air. »

— Une citation de  Dre Claudel Pétrin-Desrosiers, présidente de l'Association québécoise des médecins pour l'environnement