•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Entrevue avec Émilie Nicolas : Will Smith frappe Chris Rock aux Oscars

Tout un matin sur ICI Première.

Will Smith frappe Chris Rock aux Oscars : la portée du geste au-delà de la gifle

Montage de plan serré de photos de Will Smith, Jada Pinkett-Smith et Chris Rock.
Chris Rock (à droite) a comparé les cheveux de Jada Pinkett Smith, qui souffre d'alopécie, au crâne rasé de Demi Moore dans le film «À armes égales» («G.I. Jane»), ce qui n'a pas plu à Will Smith.PHOTO : afp via getty images / ANGELA WEISS
Tout un matin sur ICI Première.
Tout un matinPublié le 28 mars 2022

Les réactions sont partagées concernant le coup qu'a envoyé Will Smith au visage de Chris Rock pendant la 94e cérémonie des Oscars, dimanche. Au cours d'une présentation sur scène, ce dernier a fait une blague au sujet du crâne rasé de Jada Pinkett Smith, la femme de Will Smith. Au micro de Tout un matin, l'anthropologue Émilie Nicolas analyse avec finesse la portée du geste. Elle fait notamment un parallèle avec la nomination récente de la juge Ketanji Brown Jackson à la Cour suprême des États-Unis.

Émilie Nicolas, qui est également chroniqueuse au Devoir, affirme que l’incident va diviser la population américaine.

« Will Smith “défend” sa femme, ce qui, essentiellement, envoie aussi un message du type “il faut défendre les femmes noires”. Ce n’est pas ce qu'il a dit, mais pour beaucoup de gens, c’est comme ça que ça a résonné. »

— Une citation de  Émilie Nicolas, anthropologue, consultante et chroniqueuse au Devoir