•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Tests COVID aux JO de Pékin : « Il y a beaucoup de confusion »

Une femme regarde son téléphone devant un logo des Jeux olympiques de Pékin.
Le Comité olympique canadien demande aux membres de sa délégation de faire preuve de prudence avec les outils technologiques lors des prochains Jeux.PHOTO : Associated Press / David J. Phillip
Tout un matin, ICI Première.
Tout un matinPublié le 19 janvier 2022

La liste des aléas de la couverture médiatique des Jeux de Pékin s'allonge. Les membres des équipes média du monde doivent produire cinq résultats de test négatifs à la COVID-19 pour entrer sur le territoire chinois et y faire leur travail. Le chroniqueur Martin Leclerc relate l'histoire de deux employées de Radio-Canada qui se sont heurtées à ces règles d'admission très rigides.

Ces deux employées sont coincées dans leur chambre d'hôtel à Pékin après avoir obtenu un résultat de test positif à leur arrivée en Chine. Martin Leclerc a écrit une chronique à ce sujet ce matin, dans notre section dédiée aux Jeux de Pékin.

« Une journée, on peut tester positif, l'autre journée, être négatif. Ça prend deux tests négatifs en 24 heures pour pouvoir sortir d'isolement », explique notre chroniqueur.

La confusion semble avoir gagné l'ensemble de la cohorte médiatique et on se demande maintenant comment les délégations d'athlètes composeront avec ces règlements.

Les Jeux de Pékin se dérouleront du 4 au 20 février 2022.