•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Inutile, la 3e dose sitôt la maladie terminée?

Des gens attendent en ligne pour recevoir une dose de vaccin contre la COVID-19 au site de vaccination du Palais des congrès de Montréal.
Le gouvernement du Québec a annoncé mercredi que les personnes infectées par la COVID-19 pourront désormais obtenir leur troisième dose immédiatement après la fin des symptômes. PHOTO : The Canadian Press / Graham Hughes
Tout un matin, ICI Première.
Tout un matinPublié le 13 janvier 2022

Les personnes qui ont contracté la COVID-19 n'ont plus à attendre huit semaines avant de recevoir leur vaccin de rappel. Elles peuvent désormais obtenir une troisième dose à la fin des symptômes de la maladie. Des scientifiques estiment cependant qu'une telle façon de faire est l'équivalent d'un coup d'épée dans l'eau. « Peut-être que pour une partie de la population, ce sera le cas », affirme l'expert en virologie Benoît Barbeau.

Il précise que la réponse immunitaire des gens qui ont attrapé le coronavirus peut varier d’un individu à l’autre et que le but de l'administration de la dose de rappel est surtout d'uniformiser la protection pour tout le monde.

« Dans le doute, mieux vaut aller chercher sa troisième dose. »

— Une citation de  Benoît Barbeau, professeur au Département des sciences biologiques de l'Université du Québec à Montréal

Durant l’entrevue, Benoît Barbeau commente également le nouveau protocole de la santé publique pour la gestion des cas de COVID-19 dans les écoles et les garderies.