•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Entrevue avec Bernard Brisset : Rencontre entre Québec et la LNH aujourd'hui

Tout un matin, ICI Première.

Pourquoi un retour des Nordiques est difficilement envisageable

Des amateurs des Nordiques à la marche bleue en octobre 2010.
Une manifestation pour le retour des Nordiques de QuébecPHOTO : La Presse canadienne / Jacques Boissinot
Tout un matin, ICI Première.
Tout un matinPublié le 13 janvier 2022

L'ancien directeur des communications des Nordiques de Québec Bernard Brisset doute du retour de l'équipe à court et à moyen terme dans la Ligue nationale de hockey (LNH). Selon lui, l'audience que le ministre des Finances du Québec, Eric Girard, a réussi à obtenir avec le commissaire Gary Bettman serait plutôt une rencontre de courtoisie.

Il explique pourquoi, dans le contexte actuel, la LNH n’est pas prête à se lancer dans une autre série d’expansions pour se rendre à 34 équipes.

« La pandémie a aggravé [la situation financière] dans plusieurs équipes. Même des villes où ça va bien comme Montréal, il n’y a eu aucun revenu de foule l’an passé. Cette année, on est obligés de prolonger le calendrier de façon tout à fait artificielle parce qu’il n’y a aucun spectateur, et on ne peut pas se permettre ça encore une autre année. »

— Une citation de  Bernard Brisset

Bernard Brisset parle également d’une ville américaine qui serait en avance sur Québec si une équipe comme les Coyotes de l’Arizona devait déménager.