•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Situation de l’itinérance à Montréal : Entrevue avec Émilie Fortier

Tout un matin, ICI Première.
Rattrapage du jeudi 23 décembre 2021

Situation de l’itinérance à Montréal : Entrevue avec Émilie Fortier

Le variant Omicron préoccupe les refuges pour sans-abri à Montréal

Gros plan sur la devanture du refuge.
Émilie Fortier mentionne que la Mission Old Brewery a besoin de plus d'espace pour assurer l'hébergement des personnes itinérantes qui ont contracté la COVID-19, ainsi que les cas contacts. PHOTO : Radio-Canada / Charles Contant
Tout un matin, ICI Première.
Tout un matinPublié le 23 décembre 2021

La Mission Old Brewery est à nouveau sur le pied de guerre afin de faire face à la vague de contamination causée par le variant Omicron. Les personnes en situation d'itinérance sont 20 fois plus susceptibles d'être hospitalisées en raison de la COVID-19 que la population générale. Selon Émilie Fortier, directrice des services d'urgence de la Mission Old Brewery, ce n'est qu'une question de jours avant que des éclosions surviennent. Et les refuges à Montréal manquent de place pour à la fois gérer les zones d'isolement et assurer l'hébergement des sans-abri.

Cette situation était d’ailleurs anticipée par la Mission Old Brewery. COVID, pas COVID, il manque de place dans les maisons d’hébergement d’urgence à Montréal, mentionne Émilie Fortier.

Mme Fortier rappelle que la Ville de Montréal a le pouvoir de réquisitionner des lieux pour aider les maisons d’hébergement, puisque la métropole a à nouveau déclaré l’état d’urgence cette semaine.

Il faut travailler en fonction du pire des scénarios, affirme Émilie Fortier.