•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Un homme regarde en direction du centre-ville de Montréal depuis le belvédère Kondiaronk, sur le mont Royal.
Le «ISF Gate» est le nom du procédé d’évasion fiscale mis au jour par le journal Libération, en France. PHOTO : Getty Images / d3sign
Publié le 14 décembre 2021

Un procédé d'évasion fiscale profitant à de riches familles françaises a été révélé au grand jour par le journal Libération. L'enquête dévoile que le paradis fiscal qui profite à ces millionnaires se trouve non pas dans les Bahamas ou les Bermudes, mais au Québec. Le philosophe et auteur Alain Deneault explique le stratagème employé par certaines des plus grandes fortunes de France afin de mettre de l'argent à l'abri de l'impôt.

L’auteur de Paradis fiscaux : la filière canadienne et de Une escroquerie légalisée mentionne que la structure mise en place correspond à la définition même des « paradis fiscaux les plus classiques ».

« Il faudra un jour se demander qui a rendu légal ce qui ne devrait pas l’être. »

— Une citation de  Alain Deneault, philosophe et auteur

Recommandé pour vous

Consultez notre Politique de confidentialité. (Nouvelle fenêtre)
Ces contenus pourraient vous intéresser