•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Matchs nuls au Championnat du monde d'échecs : Entrevue avec Richard Bérubé

Tout un matin, ICI Première.

Enchaînement de matchs nuls au Championnat du monde d’échecs : voici pourquoi c’est normal

Les deux hommes sont concentrés, assis face à face, les yeux rivés sur la planche de jeu.
Le champion du monde, le Norvégien Magnus Carlsen, réagit pendant le cinquième match contre le Russe Ian Nepomniachtchi, lors du Championnat du monde d'échecs, à Dubaï, aux Émirats arabes unis. PHOTO : AP / Kamran Jebreili
Tout un matin, ICI Première.
Tout un matinPublié le 3 décembre 2021

Les meilleurs joueurs d'échecs s'affrontent à Dubaï ces jours-ci à l'occasion du Championnat du monde. Le champion depuis 2013, le Norvégien Magnus Carlsen, défend son titre dans une série de 14 parties contre le Russe Ian Nepomniachtchi. Les cinq premières parties se sont soldées en matchs nuls, « mais ce n'est pas inhabituel », souligne Richard Bérubé, directeur général de la Fédération québécoise des échecs.

M. Bérubé explique que les joueurs d'échecs professionnels ont désormais accès à de nombreuses ressources qui leur permettent d’atteindre un niveau de jeu très élevé. Les joueurs ont aussi des seconds, c’est-à-dire des aides de camp, qui les préparent physiquement et psychologiquement, et en ce qui concerne la théorie du jeu, mentionne-t-il.

Écoutez le segment afin de découvrir de quelle manière les règles du jeu permettront éventuellement de rompre l’égalité entre les deux joueurs.