•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

« Pas le temps d’apprendre le français » : Marwah Rizqy choquée par les propos du PDG d’Air Canada

Elle parle, debout en Chambre à l'Assemblée nationale, gesticulant avec ses mains.
La députée libérale Marwah RizqyPHOTO : La Presse canadienne / Jacques Boissinot
Tout un matin sur ICI Première.
Tout un matinPublié le 4 novembre 2021

Le nouveau président-directeur général d'Air Canada, Michael Rousseau, a déclenché toute une tempête linguistique mercredi lorsqu'il a affirmé ne pas pouvoir répondre en français aux journalistes qui l'ont interpellé après qu'il a prononcé un discours devant la Chambre de commerce du Montréal métropolitain. « C'est venu me chercher. Quand j'entends un PDG multimillionnaire dire qu'il n'a pas le temps d'apprendre le français, c'est non. Il n'a pas pris le temps de l'apprendre », lance la députée de Saint-Laurent, Marwah Rizqy.

La porte-parole de l’Opposition officielle en matière d’éducation raconte que sa propre mère immigrante, sans le sou et illettrée à l’époque, et qui avait quatre enfants à sa charge, dont une fille avec une déficience intellectuelle, trouvait le temps d’assister à des cours pour apprendre le français.

Marwah Rizqy affirme que le gouvernement fédéral devrait « mettre au pas » Air Canada.

« Comment nous, les Québécois, peut-on accepter que nos impôts servent une entreprise qui nous fait un doigt d’honneur lorsqu’il est question de notre langue commune? C’est sidérant que l’on puisse accepter cela. »

— Une citation de  Marwah Rizqy, députée libérale de Saint-Laurent