•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Un père de famille s'oppose à l’arrivée d’une SQDC à Outremont

Une succursale de la SQDC.
Une succursale de la SQDCPHOTO : Radio-Canada / Patrick Bergeron
Tout un matin, ICI Première.
Tout un matinPublié le 4 novembre 2021

L'implantation d'une succursale de la Société québécoise du cannabis (SQDC) dans l'arrondissement Outremont fait réagir les résidents du quartier. Le local choisi, situé sur l'avenue Van Horne, en face de la sortie du métro Outremont, est trop proche des écoles du secteur et de la vie étudiante, de l'avis de Stéphane Goyette. « Nous ne sommes pas dupes. On sait très bien que si des enfants veulent du cannabis, ils peuvent s'en procurer de manière légale ou illégale. Mais nous ne sommes pas obligés de leur faciliter la chose », affirme le père de trois enfants.

Par ailleurs, Stéphane Goyette mentionne durant l’entrevue que l’artère commerciale se dégrade depuis plusieurs années. Il se demande avec ironie si l’arrivée d’une SQDC ne serait pas « la pierre angulaire pour redonner un coup de jeunesse » au secteur.

« Ce sera quoi après? Un pawnshop? Une boutique de vapotage? »

— Une citation de  Stéphane Goyette