•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Âgisme systémique au Québec : Entrevue avec le Dr Réjean Hébert

Tout un matin sur ICI Première.

« La pandémie a révélé un âgisme dans la population », dit Réjean Hébert

Plan rapproché de M. Hébert.
Réjean Hébert, gériatre, ancien ministre de la Santé et des Services sociaux et ancien ministre responsable des Ainés PHOTO : Radio-Canada / Ivanoh Demers
Tout un matin sur ICI Première.
Tout un matinPublié le 2 novembre 2021

L'ancien ministre de la Santé Réjean Hébert affirme avec conviction que la société québécoise n'a pas réussi à s'indigner suffisamment face à l'« hécatombe » survenue chez les personnes âgées en raison de la pandémie. « Il n'y a pas eu de mouvement Old Age Matter, il n'y a pas eu de démission de ministre, il n'y a pas eu de limogeage de directeur d'établissement [de santé], on n'a pas vu les wokes s'insurger », fait valoir le gériatre.

Réjean Hébert était appelé à témoigner lundi dans le contexte de l’enquête nationale sur les décès dans les centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) survenus durant la première vague de la COVID-19, au printemps 2020. On a eu 7000 morts de trop au Québec si on compare les taux de mortalité avec [ceux du] reste du Canada, affirme le professeur titulaire à l’École de santé publique de l’Université de Montréal au micro de Tout un matin.

Le gériatre est d’avis que la même situation aurait créé une levée de boucliers au sein de la population si elle avait touché un autre groupe que les personnes âgées. Il rappelle que notre société sera l’une des plus vieilles au monde d’ici une dizaine d’années.