•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Vaccination obligatoire : une avocate conteste le décret du gouvernement

Gros plan sur une infirmière, cadrée des hanches aux épaules, les bras croisés et tenant un stéthoscope.
Me Natalia Manole estime que les travailleurs de la santé devraient pouvoir refuser le vaccin contre la COVID-19. PHOTO : iStock / FabioBalbi
Tout un matin sur ICI Première.
Tout un matinPublié le 12 octobre 2021

Une avocate montréalaise entend déposer une ordonnance de sauvegarde et une demande de contrôle judiciaire au procureur général du Québec pour suspendre l'application du décret du gouvernement du Québec obligeant les travailleurs de la santé à se faire vacciner contre la COVID-19, le temps que la Cour supérieure se prononce sur sa validité. « Le décret ne tient pas compte de l'intérêt public », plaide Me Natalia Manole.

Me Manole dit avoir la certitude que les bris de service seront nombreux dans le réseau de la santé au lendemain du 15 octobre. Elle affirme avoir obtenu le témoignage de 2000 personnes du milieu de la santé en ce sens.

Des dizaines de milliers de personnes se retrouveront sans médecin de famille, avance Me Manole.

Natalia Manole considère que les travailleurs de la santé ne devraient pas être vaccinés contre leur gré. Elle estime que la « menace » du congé sans solde est contraire à leur droit constitutionnel.