•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Le jeu du calmar dans l’œil de Patrick Senécal

Une affiche de la série Le jeu du calmar : d'un côté de l'image, les participants vêtus d'un pantalon et d'un chandail à glissière de couleur verte sont alignés en plusieurs rangées. De l'autre côté, les maîtres du jeu, masqués, armés et vêtus d'une combinaison rouge, sont également alignés en plusieurs rangées.
Dans la série «Le jeu du calmar», des joueurs démunis participent à des jeux d'enfants aux conséquences mortelles afin de remporter un prix de plusieurs millions de dollars. PHOTO : Facebook / Squid Game Netflix
Tout un matin sur ICI Première.
Tout un matinPublié le 11 octobre 2021

La série coréenne Le jeu du calmar (en anglais Squid Game) diffusée sur Netflix est rapidement devenue un phénomène mondial. L'extrême violence présentée dans la série — qui se résume à des jeux d'enfant meurtriers — inquiète cependant certains parents et professeurs qui voient maintenant des élèves reproduire des scènes de jeu dans les cours d'école. Devrait-on laisser les enfants regarder Le jeu du calmar? Patrick Masbourian en discute avec l'auteur de romans d'horreur Patrick Senécal.

L’auteur de Hell.com rappelle que de tout temps, les enfants ont joué à des jeux qui simulent la mort. Je n’arrive pas à m’inquiéter de ça. […] Cela dit, ce n’est pas une série faite pour les enfants, affirme Patrick Senécal.

Il fait une comparaison avec l’influence d’autres genres cinématographiques.

« Avec tous les films d’amour qui existent dans le monde, les gens s’aimeraient bien mieux sur la planète, et ce n’est pas ça qui arrive. Pourquoi l’horreur aurait-elle plus d’influence que les histoires d’amour? »

—  Patrick Senécal, auteur

Durant l’entrevue, Patrick Senécal livre également ses impressions au sujet de la série.